La mission impossible de Max Domi

Cette année, le deuxième trio du Canadien de Montréal est composé d’Artturi Lehkonen, Max Domi et Nick Suzuki. Jusqu’ici, Max Domi n’est pas aussi efficace et dynamique que lors de sa première campagne dans un uniforme du Canadien de Montréal. L’an dernier, il était le super sans-plomb chez le Canadien. Celui qui a conclu l’année 2018-19 au sommet des pointeurs avec 72 points ne démontre pas le même éclat depuis l’amorce de cette campagne-ci. Il ne se pogne pas le derrière, loin de là, puisque ce n’est aucunement son genre, mais son apport offensif est moindre. Ses chances de marquer son moindre également.

Mais pourquoi? Une réponse rapide et directe : Artturi Lehkonen. Comme François Gagnon l’a indiqué avec justesse, Domi n’a pas été flamboyant hier, mais il a été efficace aux cercles des mises en jeu (taux de réussite de 85%). Un morceau de robot pour monsieur Gagnon, qui a tout à fait raison. Donc, la question qui tue : A-t-il les meilleurs ailiers pour produire? Voici la réponse de François Gagnon qu’il a livrée via le podcast On jase : Domi paie le prix de ne pas jouer avec Drouin… et Artturi Lehkonen n’est pas une pièce offensive principale.

Lehko possède certes de grandes qualités, comme son leadership, sa combativité, son échec-avant soutenu, son caractère et sa défensive. Par contre, il n’est pas une machine offensive, malgré ses 18 buts en 73 rencontres lors de son arrivée dans la Ligue nationale de hockey. Le groupe d’entraîneurs l’aime, ses coéquipiers l’aiment et son coeur « gros de même » est apprécié de tous, mais… il ne faut pas compter sur lui pour emmagasiner des points.

Sur le flanc droit, on retrouve Nick Suzuki, qui est en train de se familiariser avec le rythme de la Ligue nationale de hockey. On dit de Max Domi qu’il peut rendre ses coéquipiers meilleurs, mais il y a toujours bien une limite. L’idéal pour le numéro 13 serait qu’on lui donne Drouin et Paul Byron, par exemple. Mais pour le moment, il doit composer avec les décisions de Claude Julien.

Rappel : Max Domi devra connaître une grosse saison, car son contrat vient à échéance en juin prochain.

En rafale

– Le genre de moment qui me rattache à mon sport.

– Et encore un autre moment qui me lie au hockey depuis aussi longtemps.

– Une statistique quand même surprenante.

– Combien de buts prédisez-vous à Anthony Mantha?

– Ça brasse dans la cabane!

PLUS DE NOUVELLES