La menace du coronavirus n’empêchera pas les Sharks de jouer ce soir

La menace du coronavirus est de plus en plus présente dans la réalité des Québécois. Avec un deuxième cas confirmé dans la province, il est clair qu’il faut prendre ses précautions.

Le monde sportif est aussi affecté. En Europe ou en Asie, bien des événements sportifs ont lieu devant une foule vide afin d’éviter la contamination.

Bref, l’heure n’est pas à la plaisanterie dans ce dossier.

En Amérique du Nord, le COVID-19 est de plus en plus présent. En Californie, plus précisément dans le comté de Santa Clara, de nombreux cas (20) sont confirmés, ce qui force les autorités locales à prendre des mesures. L’une d’elle, c’est d’éviter les rendez-vous publics.

Voilà pourquoi il a été recommandé de ne pas disputer le match de ce soir (22h 30, heure de l’Est) entre le Wild et les Sharks. Ceci dit, l’organisation a choisi d’aller de l’avant avec la rencontre et le match aura bel et bien lieu.

L’organisation des Sharks a tout de même émis un communiqué afin de déclarer que des mesures de sécurité sont prises afin d’assurer la sécurité des gens présents sur place. Le processus de nettoyage est notamment pris au sérieux.

L’équipe évaluera la situation au cours des prochains jours et ajustera le tir s’il le faut.

Tel que mentionné, ce sont tous les événements publics qui ont vu les têtes dirigeantes de la ville leur demander de ne pas avoir lieu. Les Earthquakes, club de la MLS de San Jose, a aussi affirmé que la situation sera évaluée, eux qui joueront samedi face au Minnesota United FC.

Est-ce la bonne décision? Dur à dire. Il sera toutefois intéressant de voir si bien des gens auront choisi de rester à la maison en vue de ce match-là.

À suivre.

En rafale

– Un coup dur à Laval.

– Pas de changement de main chez les Remparts ou l’Armada.

– Un coup dur en Caroline : Brett Pesce ne jouera plus cette saison. [LNH]

– De grandes promesses.

– Avec raison.

PLUS DE NOUVELLES