La maison de Phillip Danault est désormais en vente

On aime tous Phillip Danault. On veut le garder à Montréal. Mais en ce moment, les chances que ça se produise semblent diminuer d’heure en heure. Après avoir appris que le Canadien ne lui avait pas fait d’offre dernièrement, on apprend maintenant que le #24 vend sa maison.

Est-ce que ça veut dire qu’il n’a aucune chance de resigner à Montréal?

Non.

Mais on s’entend pour dire que ce n’est pas un bon signe.

Habituellement, quand un joueur de hockey s’apprête à déménager, ce n’est pas pour rester dans la même ville, surtout lorsqu’il est sur le point de devenir joueur autonome et qu’il peut choisir sa destination idéale.

Est-ce que Danault pourrait avoir mis sa maison en vente pour faire paniquer le Canadien, pour que ces derniers cèdent dans les négociations et lui donnent ce qu’il veut?

Peut-être, mais c’est peu probable.

On l’a vu lors de sa conférence de presse de fin de saison, il n’avait pas l’air d’un gars qui voulait demeurer à Montréal à tout prix.

Danault veut avoir un rôle important dans l’équipe pour laquelle il évolue. Il a été très clair là-dessus. Il ne se considère pas comme étant un joueur uniquement défensif.

Le problème, c’est que c’est le rôle que le Canadien semble vouloir lui donner.

Mais, il y a encore un espoir pour les partisans du Canadien.

Danault semble être très gourmand dans ses demandes salariales et ce n’est pas impossible qu’aucun club ne soit prêt à accepter ses demandes. C’est une situation que l’on a vu se produire pour de nombreux joueurs l’an dernier, puisque le plafond salarial n’augmente pas par les temps qui courent.

Si tel est le cas, peut-être que Danault pourrait considérer un retour dans l’uniforme Tricolore.

Mais au point où nous en sommes, il serait très surprenant que le Québécois soit de retour.

En rafale

– À prendre en considération.

– Aucun doute là-dessus.

– Je la trouve excellente!

– Intéressant

– Ce serait exceptionnel.

PLUS DE NOUVELLES