La LNH pourrait revoir sa formule pour le calendrier préparatoire

En suivant les activités actuelles de la Ligue nationale de hockey, je me questionne de plus en plus, comme plusieurs autres, au sujet des camps d’entraînement. Plus ça va, plus je me dis que la LNH devrait peut-être s’inspirer du format actuel des camps d’entraînement pour stopper les trop longs camps qu’elle nous propose habituellement. Tout le monde trouve ça long, et particulièrement les joueurs vétérans du circuit. Donc ne devrait-il par revoir tout ça pour la suite des choses, soit le retour à la normale (un jour)?

Les camps des recrues, les camps d’entraînement et le « trop » de matchs préparatoires qui ne veulent rien dire rendent tout ça laborieux. Qui n’est pas d’avis afin que Gary Bettman et ses ouailles changent cette formule beaucoup trop lourde pour tout le monde? Hey, un camp qui s’étale sur près d’un mois, ça devient beaucoup trop long et ça fini par tellement tourner en rond.

Par contre, comme Stu Cowan l’a indiqué sous le commentaire d’Eric Engels, il ne voit pas la LNH changer son calendrier « préparatoire » pour des raisons monétaires très évidentes. Les propriétaires veulent de l’argent de tous les matchs préparatoires et ils ont un montant assuré avec les détenteurs de billets de saison, qui doivent acheter cela dans leur lot de billets.

Engels a toutefois rétorqué à Cowan en précisant que peut-être qu’un jour, la LNH fera une étude de faisabilité afin de rapetisser le calendrier préparatoire. Peut-être qu’au final, un programme plus serré pourrait augmenter l’audience et ainsi, les revenus. Plus de partisans pourraient se présenter dans les gradins, ce qui pourrait certes revenir au même à la ligne d’arrivée.

Quoique la NFL conserve son calendrier de quatre joutes préparatoires parce que l’argent rentre dans les coffres de façon assez monstrueuse. Sauf que… le format de la NFL est très différent de celui offert par la Ligue nationale. On parle ici de deux entités/cultures très différentes.

Bref, malgré tout, je ne vois pas la LNH changer la formule habituelle grâce au camp « d’après COVID-19 ».

En rafale

– Michael McNiven a quitté l’entraînement après avoir reçu un tir de Shea Weber.

– La raison : Evegni Malkin lève son jeu de deux crans.

– Une bonne nouvelle chez les Penguins de Pittsburgh.

– On me siffle toutefois aux oreilles que certains voudraient que ça recommence seulement en décembre.

– Que se passe-t-il avec Cale Makar?

– Voici les candidats au trophée Selke (Phillip Danault n’y est pas, malheureusement).

PLUS DE NOUVELLES