La LNH niaise et utilise Québec : Régis Labeaume doit arrêter de vendre un rêve improbable

Régis Labeaume a effectué une sortie dans les médias, cette semaine, pour affirmer qu’il entreprenait encore des démarches afin d’amener un club de la LNH à Québec. Le maire de la ville a dit s’informer de la situation des équipes pauvres, visant visiblement (et logiquement) un déménagement. Maintenant qu’il y aura 32 équipes au sein de la ligue, une expansion ne sera plus possible avant de nombreuses années.

Il s’informe et passe donc plusieurs appels pour comprendre la situation actuelle.

« J’essaie de savoir quel est l’état des finances de la Ligue nationale de hockey. Je suis sur le téléphone. Il y a du monde qu’on connaît dans certains clubs. »   

Néanmoins, un expert en marketing du sport a mis un frein aux récents commentaires du maire Labeaume.

C’est simple. Selon lui, il doit arrêter de vendre du rêve aux amateurs québécois, puisque ça n’arrivera pas.

Dans un entretien avec Radio-Canada, André Richelieu (École des sciences de la gestion de l’UQAM), a été très clair à ce propos. Il affirme tout simplement que la LNH niaise Québec depuis des années et que les dirigeants de la ligue ont utilisé la capitale québécoise afin d’obtenir ce qu’ils voulaient des marchés de Vegas et Seattle.

À son avis, Houston sera la prochaine ville à être privilégiée avant Québec.

« Je n’ai jamais entendu la moindre once d’enthousiasme de la LNH de privilégier Québec. Ça a toujours été une autre ville. Québec a été utilisée pour favoriser une surenchère pour obtenir le plein prix, d’abord de Las Vegas, puis de Seattle. Puis, la prochaine destination que la LNH considère sérieusement, du moins avant la pandémie, c’était Houston. »

Il exprime que la LNH a assez joué avec les sentiments des citoyens, notamment en laissant Québec bâtir un amphithéâtre moderne qui ne sert présentement qu’aux Remparts et au tournoi pee-wee.

La ville sera toujours candidate… Mais les circonstances actuelles de la pandémie rendent la chose encore plus difficile. Est-ce que le marché le plus logique, dans quelconque situation, serait réellement Québec?

Ottawa est en danger, mais la ligue ne risque pas de vouloir envoyer le club dans un marché semblable, quand ça ne marche pas… 

En Rafale

– L’espoir des Rangers fait bien.

– Bonus bien plaisant pour Corey Perry.

– P.K. s’entraîne fort!

– Une présentation particulière.

PLUS DE NOUVELLES