La LNH doit mettre ses culottes et suspendre (longtemps) Tom Wilson

Intolérable. Inacceptable. Punissable.

Voilà les trois mots les plus gentils qui me sont venus à l’oreille en revoyant ce matin sous plusieurs angles le geste de Tom Wilson (hier soir).

En fait, je devrais dire les gestes. Parce qu’il y en a eu deux.

First, Wilson a amené le visage le Pavel Buchnevich en s’assoyant presque dessus.

Second, il a tiré Artemi Panarin par les cheveux afin de le faire tomber vers le derrière, sans casque et tête première. Il semble même y avoir eu un peu de slewfoot dans tout ça. La saison d’Artemi Panarin est possiblement terminée selon Elliotte Friedman.

Au ralenti, c’est encore pire…

Ça s’est passé en milieu de rencontre. Wilson a reçu deux pénalités mineures et un dix minutes… et Buchnevich, un deux minutes pour rudesse. Vraiment?

Le pire, c’est Tom Wilson n’a même pas été chassé de la rencontre et qu’il a inscrit un but dans un filet désert en fin de rencontre.

Il faut que ces gestes-là cessent. En 1984, on vendait peut-être le hockey comme ça… mais on est loin du film Slap Shot dans la LNH (jeune et rapide) de 2021. Je ne crois plus nécessairement au bien-fondé des bagarres… mais je suis prêt à entamer la discussion avec les gens. Par contre, des gestes comme ceux posés par Wilson hier soir ne méritent pas de discussion. Ils méritent de longues et lourdes suspensions.

Matt Cooke Tom Wilson est un récidiviste qui s’en est trop souvent sorti dans le passé. Avant sa longue suspension de 20 matchs en octobre 2018, Wilson avait presque toujours réussi à éviter les sanctions de la LNH. Tout juste avant l’arrêt de la saison régulière l’an dernier, Wilson avait été suspendu pour sept matchs après avoir frappé sournoisement Brandon Carlo.

La ligue doit mettre ses culottes ce matin et convoqué Wilson pour une rencontre en personne. Elle devra l’écouter s’expliquer… mais sans pour autant se montrer clémente. Ce que Wilson a fait hier soir sur la patinoire était ultra dangereux. Et le hockey n’a plus besoin de ce genre de comportements là.

En fait, ce n’est pas du hockey, ça!

Richard Labbé aimerait voir Wilson être suspendu pour 30 rencontres. Ou plus!

Guillaume Latendresse? Au moins 50 matchs!

Keith Olbermann (tout comme Alvis Kalnins) réclame rien de moins qu’une suspension à vie ce matin. Il va même jusqu’à demander à ce que Wilson soit arrêté.

À noter que les Capitals, au lieu de demeurer silencieux ou de tenter de s’excuser, ont plutôt publié un tweet faisant l’apologie de la violence de Tom Wilson. Ils ont beau l’avoir retiré quelques minutes plus tard, ça démontre à quel point le manque de jugement est parfois systémique au hockey…

Est-ce que la LNH enverra un message clair au cours des prochaines heures? À Tom Wilson, aux Capitals… et à tout le monde qui pratique ou regarde son sport? Je l’espère, mais je n’ai pas trop d’attentes…

J’ai trop peur d’être déçu.

Le livre des règlements est parfois écrit de manière à « protéger » les joueurs qui commettent des gestes stupides et dangereux.

Ah oui… Les Capitals ont remporté la rencontre par la marque de 6 à 3, pour ceux et celles que ça intéresse.

MISE À JOUR – Ce que je craignais s’est malheureusement produit. Le livre des règlements est mal écrit et la LNH n’a pas pu suspendre Tom Wilson pour son geste à l’endroit de Buchnevich. Il a plutôt reçu une TRÈS PETITE amende de 5 000 $. On peut penser qu’il a été blanchi de son geste à l’endroit de Panarin…

En rafale

– Excellent texte sur Tom Wilson et le tweet des Capitals.

– Comment les officiels ont-ils pu la rater, celle-là?

– Un test positif à la COVID-19 pour Devan Dubnyk.

– Nouvel emploi pour Mourinho.

– Auger-Aliassime doit plier bagage.

PLUS DE NOUVELLES