La LNH considère les bulles pour les séries éliminatoires

En août 2020, nous avons assisté à des séries éliminatoires hors du commun. Je pense que tout le monde se rappelle du fameux modèle des « bulles » dans la LNH. Un format qui avait été aussi appliqué par la NBA à Orlando. Pour sa part, la LNH avait opté pour des villes canadiennes, soit Toronto et Edmonton.

Avant la pause forcée la semaine dernière pour le Canadien, on dénombrait 38 rencontres reportées dans la LNH. Un chiffre qui ne cesse de croitre. D’ailleurs, comme Félix Forget l’écrivait dans sa chronique, 14 joueurs des Canucks de Vancouver ont été placés dans le protocole de la COVID-19. Selon RDS, on parlerait maintenant de 20 joueurs et entraineurs de la formation de la Colombie-Britannique qui auraient contracté le virus. Une situation qui est très préoccupante et qui présage le report de plusieurs matchs.

Présentement, les équipes du circuit Bettman ont joué en moyenne un peu plus de 37 rencontres dans la présente campagne. Avec un calendrier de 56 parties, les franchises de la LNH ont donc conclu plus de 66% de la saison.

Cela étant dit, l’administration de la ligue réfléchit actuellement à ramener le concept de villes bulles pour les séries éliminatoires. Au début de la saison, tout portait à croire que les équipes qualifiées disputeraient des matchs éliminatoires à domicile sans partisan. Néanmoins, si la LNH désire débuter une saison en octobre prochain, il est logique de croire qu’un retour au modèle des bulles est un scénario envisageable.

Il faut comprendre que ce plan doit être d’abord accepté par l’association des joueurs. Certains athlètes avaient mentionné que cette longue période éloignée de leur famille est très difficile. Maintenant, sont-ils prêts à répéter l’expérience afin d’aider la ligue à ne pas prendre du retard?

Dans un scénario où les joueurs acceptent ce sacrifice, est-ce que la LNH va opter pour une ville bulle dans chaque division? Si oui, qu’arrivera-t-il pour les demi-finales? Je vous rappelle que nous aurons une équipe canadienne dans le carré d’as. Donc, l’équipe championne de la Division Nord devra-t-elle s’exiler aux États-Unis pour la suite du tournoi?

Ce sont des questions dont la direction de la ligue devra répondre dans son plan pour les séries éliminatoires.

En rafale

– Grosse prolongation de contrat pour Jrue Holiday.

– Petr Mrazek pourrait être le gardien partant ce soir face aux Stars.

– Zachary Fucale au sommet dans la AHL depuis quelque temps.

– Hugo Houle participait à sa 200e course en carrière au sein de l’équipe kazakh.

– Les Steelers de Pittsburgh choisiront qui au prochain encan?

PLUS DE NOUVELLES