La jeune sensation japonaise s’en vient jouer en Amérique du Nord

Aito Iguchi.

Ce nom vous dit potentiellement quelque chose et c’est amplement normal. En 2014, le spécialiste du développement de talent Pavel Barber partageait avec le monde entier le talent de son client japonais, alors âgé de 11 ans – la vidéo publiée est devenue virale et compte aujourd’hui 1,8 millions de vues sur YouTube. Le jeune homme possédait des mains spectaculaires qu’il a développé avec soin pour se démarquer des autres, et même si ses adversaires n’étaient pas particulièrement forts, ses habiletés étaient visiblement hors-du-commun.

Dans les années qui ont suivies, nous avons eu plusieurs mises-à-jour du parcours du Japonais, qui est jusqu’à présent demeuré dans son pays natal.

Cette semaine, par contre, l’histoire d’Iguchi a changé et sa carrière vient de prendre un tout nouveau tournant. L’attaquant a été repêché en septième ronde par une équipe de la USHL, les Blackhawks de Waterloo, lundi passé, et en troisième ronde du Junior A., en Ontario. Tout indique qu’il fera le saut en Amérique du Nord à l’âge de 15 ans pour affronter une compétition plus adaptée à son talent.

Il arrive maintenant dans le monde réel où les highlights ne peuvent plus forger son avenir. Il devra devenir un bon joueur, plaire aux recruteurs et produire sur la feuille des statistiques s’il souhaite accomplir son rêve de jouer dans la LNH.

Il a déjà inspiré plusieurs enfants japonais à jouer au hockey et il pourrait devenir le pillier d’une prochaine génération de joueurs de hockey.

Voici ses faits-saillants de la dernière saison.

En Rafale

– Très impressionnant.

– Lars Eller produit pour son pays.

– Loufoque.

PLUS DE NOUVELLES