La fin de Jeremy Jacobs, mais pas des Jacobs

Depuis 1975, Jeremy Jacobs était le propriétaire des Bruins de Boston. Pendant 44 ans de sa vie, il aura été à la tête de l’une des organisations les plus prestigieuses de l’histoire du hockey professionnel, s’imposant ainsi comme l’un des propriétaires les plus puissants du Conseil des Gouverneurs.

Cette longue et historique épopée a toutefois pris fin lorsque Jacobs a décidé d’accorder la franchise à ses six enfants : Jerry Jr, Lou, Charlie, Lisann, Lynn et Katie.

Âgé de 79 ans, Jacobs a enfin amorcé ce processus de succession cette année, bien que les Bruins n’aient pas publié de communiqué de presse à ce propos. L’homme d’affaires souhaite que l’équipe demeure entre les mains de sa famille afin de continuer la tradition.

«Je l’ai donné à mes enfants. Ils me paient des recettes qui proviennent de l’équipe. C’est arrivé cette année. C’est basé sur le principe que la longévité continuera entre les mains des enfants Jacobs, et la prochaine génération l’aura.»

C’est Kevin Paul Dupont (Globe) qui a rapporté cette histoire hier.

Jeremy Jacobs aurait également légué Delaware North, l’entreprise familiale de restauration collective et multi-services, à ses enfants. Cette compagnie a été fondée en 1915 par Louis Jacobs.

Dans l’article, il n’est toutefois pas précisé s’il lègue aussi le TD Garden à ses enfants, puisqu’il en est aussi le propriétaire. L’amphithéâtre est non seulement la maison des Bruins, mais aussi celle des Celtics (NBA).

Mais bon. 6 frères et soeurs à la tête d’une organisation comme les Bruins, on verra bien comment ça fonctionnera.

En Rafale

– Ça va arriver, éventuellement.

– L’anniversaire d’une tragédie.

– Des compliments du plus grand joueur de l’histoire de la LNH.

PLUS DE NOUVELLES