La convention collective est sur le point d’être prolongée

Hier soir, toute l’attention du monde du hockey était sur la loterie. C’est avec stupéfaction qu’une équipe mystère a remporté la loterie, confirmant ainsi qu’une équipe qui jouera cet été (possiblement le Canadien) allait mettre la main sur la vedette de l’Océanic.

Mais ça, vous le saviez déjà.

Hier soir a toutefois été le théâtre d’une autre importante nouvelle : selon ce que rapporte ESPN, la convention collective de la LNH serait sur le point d’être prolongée en vue des prochaines campagnes.

Selon les informations de Greg Wyshynski, l’entente serait d’une durée d’environ six ans. Est-ce donc une prolongation de quatre ans pour ajouter aux deux années restantes ou une prolongation de six ans qui entrerait en ligne de compte dès 2022?

Qu’importe, ça assurerait une paix syndicale.

Au coeur des négociations? Des solutions pour tenter de trouver de nouvelles sources de revenus pour compenser ceux qui ont été perdus en raison de la pandémie de COVID-19.

Les informations récentes qui veulent que le plafond salarial demeure le même pendant trois ans sont confirmées par ESPN. C’est ce qui aurait été négocié entre la NHLPA et les patrons.

Un point important qui aurait été déterminé est celui de l’escrow. Avec des rumeurs qui l’envoyaient à 35 % en raison de l’arrêt de jeu, les joueurs auraient eu de la difficulté à y trouver leur compte. Cependant, selon la nouvelle convention, au cours des deux prochaines années, l’escrow ne pourrait pas dépasser 20 %.

En retour, les joueurs devraient accepter de toucher 10 % de leur salaire en différé, qui leur serait payé dans deux ans. Ainsi, les proprios auraient plus de cash flow pour se relancer.

Les autres détails devraient sortir au cours des prochains jours.

Aucun vote n’a été complété. Ce sera fait au cours des prochains jours – probablement – et cela impliquera tous les joueurs, qui devront aussi se prononcer sur le retour au jeu cet été.

La LNH avait l’intention de prolonger son contrat de travail avant la reprise des activités. Visiblement, ça s’est mieux passé que dans la MLB… et cela assurera, en des temps difficiles, une paix syndicale importante.

Les acteurs importants du monde du hockey pourront donc se concentrer, au cours des prochaines années, sur les bons dossiers, et pas juste sur des négociations qui ne plaisent pas aux partisans.

En rafale

– Les chances du CH sont bonnes.

– Et ce n’est même pas parce qu’il est retiré!

– Évidemment.

– Les Kings iront pour un attaquant.

– Défaite pour Eugénie Bouchard.

PLUS DE NOUVELLES