La Californie pourrait être le point tournant de la saison du Canadien

En novembre 1999, le Canadien de Montréal signait une victoire à San Jose, contre les Sharks. À ce moment, l’équipe arborait ce visage :

Martin Rucinsky-Trevor Linden-Shayne Corson
Dainius Zubrus-Sergei Zholtok-Oleg Petrov
Jim Cummins-Scott Thornton-Patrick Poulin
Matt Higgins-Mike Ribeiro-Arron Asham

Eric Weinrich-Karl Dykhuis
Craig Rivet-Francis Bouillon
Miloslav Guren-Scott Lachance

Jose Theodore
Jeff Hackett

Depuis, bien des choses ont changé et le Tricolore n’a plus jamais gagné dans la ville de San Jose – si on ne gagne pas lors du prochain voyage en Californie, les 20 ans approcheront assez vite.

D’ailleurs, ce voyage en Californie s’annonce très, très important. Le Canadien ne connaît pas la meilleure séquence de sa saison, vous le savez, et l’équipe commence à se faire chauffer les fesses par ses rivaux.

Deux voyages consécutifs n’aideront certainement pas la cause des hommes de Claude Julien…

Bien que les Kings et les Ducks ne sont normalement pas considérés comme des menaces, en 2019, nous savons que le voyage en Californie est souvent pénible, et il ne faut donc pas prendre des victoires pour acquises.

Dans les cinq dernières années, le Tricolore a une fiche de 2-11-2.

Tout dépendant de l’issue de ce périple, il pourrait s’agir du point tournant du Canadien : les sept jours qui déterminent si l’équipe participera aux séries éliminatoires.

En Rafale

– En effet.

– Crosby rattrape Ovechkin.

– Ah!

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES