La «Bunch of Jerks» est proche des vacances

Quand on dit qu’au printemps, tout peut arriver, ce n’est pas un cliché sans saveur. C’est tout ce qu’il y a de plus vrai!

Après avoir renversé les Capitals et les Islanders, plusieurs se demandaient si les Hurricanes allaient réussir à tasser, en plus, les Bruins de leur chemin.

Après 3 matchs, la question est désormais de savoir si les hommes de Rod Brind’Amour seront capables de se remettre du revers de 2-1 d’hier soir, ce qui les place (déjà) au bord de l’élimination.

Le pire, c’est que les hommes de Bruce Cassidy auraient pu se sauver avec plus de buts au compteur.

Les Bruins, qui malmènent leur ancien défenseur, Dougie Hamilton, sont à un gain de la grande finale.

Ce n’est pas parce que les Canes n’ont pas essayé. Le duel a été âprement disputé et ils ont très bien joué. Le grand responsable du gain, c’est Tuukka Rask, qui a su résister aux attaques répétées de ses hôtes.

Le Finlandais a été majestueux aussi sur cette séquence!

On parlait, il y a deux jours, des deux facettes du jeu de Brad Marchand. C’est de sa palette que le but vainqueur de la soirée a été enfilé. Une belle pièce de jeu!

On sait que les Hurricanes ont du caractère à revendre, à l’image de leur entraineur. Est-ce qu’ils sauront puiser dans leurs réserves pour remporter 4 gains consécutifs face à des Bruins qui sont en mission (et qui surfent sur une séquence de 6 victoires de suite)?

Ce n’est pas mission impossible… mais ça va être tough! Pour cela, il va falloir à profusion des buts comme celui-ci!

Prolongation

– Est-ce que Justin Williams est sorti de sa game? Ce genre de coup ne fait pas partie de son image de marque pourtant. Hier soir, il a écopé de trois punitions mineures.

– Les Bruins ont perdu un soldat au combat. Chris Wagner a dû passer des rayons X après avoir bloqué ce tir avec son avant-bras.

PLUS DE NOUVELLES