Kraken de Seattle : Claude Julien ou Kirk Muller considéré?

Maintenant que Claude Julien a été renvoyé par le Canadien, une question qu’on ne se pose pas beaucoup – mais qui est légitime – concerne son prochain emploi.

Considérant son état de santé (n’oublions pas les événements de la bulle de Toronto), il est légitime de se demander s’il ne décidera pas de prendre sa retraite. Or, s’il n’accroche pas sa cravate, c’est alors l’intérêt des autres clubs qu’il faudra évalué.

En a-t-il fait assez à Montréal pour se valoir un nouveau poste d’entraîneur-chef? Honnêtement, probablement – surtout si l’on combine cette expérience à sa Coupe Stanley de 2011 ainsi qu’à ses succès avec les Bruins. Que vous le vouliez ou non, avez-vous vu le recyclage de coachs qui se fait chaque année? Il n’est pas pire qu’un autre, ne soyons pas irrationnels.

Est-ce que le Kraken de Seattle pourrait embaucher Julien en tant que premier entraîneur-chef de la franchise? Un journaliste attitré aux activités de l’équipe a répondu à la question dans un Q&A. 

Dans l’article, Geoff Baker mise beaucoup sur la santé et croit que Claude aurait besoin d’un peu de repos. Il met toutefois le doigt sur le problème.

« L’une des raisons pour lesquelles il a été renvoyé aura été son incapacité à adapter son système durant la saison. Ce n’est pas la première fois qu’il n’a pas pu stopper une séquence négative. »

Et ce n’est pas comme s’il n’y avait pas de choix. Gerard Gallant est sans emploi…

Il cite ensuite Bruce Boudreau. Quant à moi, Claude Julien peut alors intégrer la conversation. 

Il mentionne toutefois aussi qu’il considérerait Kirk Muller avant Claude Julien. Il connaît Ron Francis, avec qui il a travaillé en Caroline.

Au final, nous n’avons pas la réponse. Lorsque le processus de recherche sera lancé, on aura une meilleure idée – et qui sait, peut-être feront-ils partie d’autre courses.

En Rafale

– Il a perdu son neveu, décédé la semaine dernière.

– Bobby Ryan n’a pas dit son dernier mot…

– Samsonov en uniforme.

PLUS DE NOUVELLES