Keith Yandle pourrait être sur le départ en Floride

Le nom de Keith Yandle passe souvent sous le radar à l’échelle de la LNH, mais depuis plusieurs années, il est la définition d’un quart-arrière sur l’avantage numérique et il est un homme de fer, lui qui possède la quatrième plus longue séquence du genre dans l’histoire du circuit Bettman avec 866 matchs disputés consécutivement.

Toutefois, cette séquence serait actuellement en danger. En effet, il semblerait que l’union entre Yandle et les Panthers serait grandement endommagé.

Tellement que l’équipe floridienne le menacerait de le laisser de côté puisqu’il ne « figure pas dans les plans de l’équipe », ce qui mettrait évidemment fin à son impressionnante séquence.

Elliotte Friedman rapporte de son côté que les Panthers essaieraient ainsi de forcer la main du défenseur pour qu’il abandonne sa clause de non-échange envers certaines formations.

Quelle drôle de situation..

Le principal intéressé a également discuté de la situation avec George Richards, qui couvre les Panthers. Il affirme espérer faire partie de la formation pour le premier affrontement de l’équipe face aux Blackhawks. Toutefois, rien n’est moins sûr, alors que Yandle ne s’entraîne même pas avec la formation régulière, mais bien avec les joueurs en surplus. Il ajoute que l’état-major ne lui a pas parlé quant à sa clause de non-échange ou même par rapport à son futur dans la formation qu’il a rejoint en 2016.

Ce qui m’amène à vous parler de Noah Juulsen.

Évidemment, je ne pense pas que l’idée de réclamer Juulsen au ballotage était pour remplacer Yandle directement. L’un est un gaucher grandement expérimenté, l’autre est un droitier qui n’a même pas 50 matchs d’expérience dans la LNH.

Reste qu’on peut se poser la question : est-ce que Juulsen a été réclamé pour remplacer Yandle dans une certaine mesure dans la brigade défensive?

Je crois qu’il y a assurément un lien entre les deux. Après tout, la ligne bleue des Panthers ne regorge pas de talent, mais un gars comme Juulsen n’était pas nécessaire pour autant.

Si Yandle est sur le départ, toutefois, un poste s’ouvre. Juulsen devra le saisir, puisqu’il s’agit d’une belle opportunité pour son développement.

Reste qu’en voyant Oliver Kylington passer par le ballotage sans être réclamé, je ne peux pas m’empêcher de penser que si Juulsen avait été retranché hier plutôt que dimanche, il serait probablement encore un membre de l’organisation de la Sainte-Flanelle aujourd’hui.

Anyway.

La situation de Yandle sera intéressante à suivre, mais disons que ça n’augure pas bien. Sa présence (ou son absence) dans l’alignement dimanche prochain contre les Blackhawks en dira beaucoup sur le futur du défenseur..

En rafale

– Mon collègue Maxime Truman était en ondes pour parler de la LNH plus tôt aujourd’hui.

– Craig Button voit le Canadien comme l’équipe favorite dans la division Scotia Nord.

– À suivre..

– Evander Kane jouera cette année, malgré sa faillite.

Moi aussi.

– Les Leafs restent modestes.

– Sans surprise, Oliver Kylington fait partie du taxi squad des Flames.

PLUS DE NOUVELLES