Keith Kinkaid se distingue dans une victoire du Rocket

Hier soir, Keith Kinkaid avait comme objectif de répondre aux attentes placées en lui. Celui qui ne l’a pas fait depuis le début de la campagne – que ce soit à Montréal ou à Laval – était de la partie face au Crunch de Syracuse, le club-école du Lightning.

En première période, le Rocket s’est fait dominer. Il a obtenu son premier tir après plus de 15 minutes d’action… et c’est sur ce tir-là que Zach Fucale, qui effectuait son premier départ dans la LAH de la saison, a cédé.

Mine de rien, Xavier Ouellet marquait ainsi un filet dans un quatrième duel de suite. Le capitaine est en forme.

Puisque le Crunch était toujours en possession de la rondelle, Keith Kinkaid a eu à se démarquer. Il a notamment effectué un bel arrêt sur le tir suivant :

La marque est restée intacte pendant la deuxième période, où le Rocket a effectué huit tirs. Cela lui en faisait… neuf au total.

En troisième, ce sont deux joueurs sur des contrats d’essais qui ont réussi à marquer pour le Rocket : Yannick Veilleux – encore lui – et Ralph Cuddemi.

Malgré deux buts de Syracuse par la suite sous les yeux de Julien BriseBois, ce sont les hommes de Joël Bouchard qui se sont sauvés avec la victoire. Il s’agit d’une quatrième victoire de suite pour le Rocket.

Le gardien de l’organisation du Canadien a connu un gros match, ce qui est bon pour sa confiance. De son côté, après une belle performance à la Coupe Spengler, Zach Fucale a toutefois cédé trois fois sur 15 tirs seulement…

Mine de rien, les espoirs de séries du Rocket ne sont donc pas morts. La formation de Laval est à quatre points du sommet de sa division.

Ce sera un défi considérable avec les blessés, mais ce n’est pas impossible si l’équipe continue de bien jouer.

En rafale

– Le Canadien s’entraînera à midi. Ilya Kovalchuk sera sur la glace.

– Tout un exploit.

– Oups!

– Pouvez-vous imaginer les Jays sans Bo Bichette? Pas moi.

– Une situation qui a des répercussions sur toutes les sphères de la société.

PLUS DE NOUVELLES