Karl Alzner ne voit plus d’avenir à Montréal

Le 1er juillet 2017, le défenseur Karl Alzner s’entendait avec le Canadien de Montréal sur un contrat de 5 ans qui lui rapporterait en moyenne 4 625 000$ par année. Moins de deux ans plus tard, le vétéran arrière ne voit déjà plus comment il pourra avoir un avenir dans l’organisation.

Tel que rapporté par Marco Normandin plus tôt aujourd’hui, Alzner s’est entretenu avec Jean-François Tremblay, de La Presse, à propos de son retour dans la AHL ainsi que son futur dans la LNH.

Sans grande surprise, l’ancien des Caps a conservé son attitude professionnelle exemplaire en ne faisant aucune déclaration incendiaire, malgré la frustration. Par contre, il ne s’est pas gêné pour mentionner qu’à moins que que quelque chose ne change d’ici la fin de la campagne, il ne pense pas faire partie du plan du Canadien. Un dur coup à prendre pour lui…

«Je veux jouer dans la LNH. Je ne connais pas le plan ici, mais je ne pense pas que j’en fasse partie. Je veux être dans le plan d’une équipe, peu importe l’équipe. Je m’en fous. Je veux jouer et je veux apporter ma contribution, car je sens que j’en suis encore capable. Cette saison, je me sentais très bien. Je ne m’étais pas senti si bien depuis longtemps et de ne pas en profiter est frustrant. On verra ce qui va se passer. J’en ai une idée, mais je ne sais pas avec certitude. Je veux revenir dans la LNH. Je vais pousser de toutes les manières pour que ça arrive. À moins que quelque chose ne change, si je n’ai pas joué cette année, je ne peux pas m’imaginer avoir un avenir ici. C’est dommage, mais c’est la business et je comprends. Je vis bien avec ça.»

On se demande alors à quoi ressemble, en effet, son futur dans la LNH. S’il veut quitter Montréal, Marc Bergevin devra probablement se trouver un partenaire de transaction qui sera prêt à absorber jusqu’à 50% de son salaire. Un rachat de contrat n’est pas réellement sensé, puisque les impacts négatifs seront trop nombreux en 2020-2021.

Il y a toujours l’option de l’envoyer avec le Rocket, l’an prochain, mais vous comprendrez que ce n’est pas ce qu’Alzner veut.

S’il souhaite cracher sur des millions de dollars, une termination de contrat mutuelle pourrait lui rendre la liberté qu’il souhaite retrouver.

C’est toutefois très peu probable.

En Rafale

– Marc Trestman dans la XFL!

– Intéressant.

– Oh.

– Il n’a pas tort.

PLUS DE NOUVELLES