Justin Williams pourrait se rapprocher d’une patinoire de la LNH

Que se passe-t-il avec l’ancien capitaine des Hurricanes de la Caroline, Justin Williams, qui a pris une pause du hockey avant l’amorce de cette campagne 2019-20. Williams devait se donner davantage de temps afin de réfléchir à son avenir, lui qui possède encore les atouts pour aider une formation de la Ligue nationale, surtout au niveau de l’expérience et du leadership. Mine de rien, il a apporté un vent de fraîcheur en Caroline avec les festivités d’après-match à la suite d’un gain à domicile.

Tout compte fait, ce temps semble s’achever puisque les rumeurs d’un potentiel retour commencent à circuler tout doucement. C’est du moins ce qu’a récemment avancé Sara Civian, qui couvre les activités de la formation sous la bannière The Athletic.

Civian a fait quelques pas au sujet de ce dossier, elle s’est mouillée le bout du pied en déposant ceci :

« My sense right now is that it’s more probable than not that he will return. That’s all I will say. » – Civian

Donc, en français, on saisit rapidement que cette dame connaît la réponse, mais qu’elle ne peut pas en divulguer davantage. Voici d’ailleurs la traduction de son dialogue :

« Mon sentiment actuel est qu’il est plus probable qu’improbable qu’il revienne. C’est tout ce que je vais dire. »

Le Canadien de 38 ans a empoché un peu plus de 52 millions de dollars depuis qu’il joue chez les professionnels, donc s’il effectue un retour au sein de la LNH, ce sera pour la passion et non le fric. Lorsqu’il a annoncé cette pause, il a justifié celle-ci en précisant que la passion était moins puissante qu’auparavant. À 38 ans, le rythme effréné de la LNH peut devenir plus lourd à trimballer. En tout cas, une chose demeure, s’il annonce un retour, c’est que la passion l’habite toujours… puis, à partir de là, il devrait recevoir une dizaine d’appels en provenance des équipes dans le besoin.

On parle ici d’un gagnant. D’un individu qui possède trois bagues de la Coupe Stanley et un Conn-Smythe. Un homme droit doté d’un sens du leadership nettement au-dessus de la moyenne. Sans omettre sa fiche personnelle de 786 points en 1244 joutes régulières ainsi que 155 matchs éliminatoires (101 points). N’est-ce pas tout un CV? On spécule là, mais les Islanders, les Canadiens ou les Avs pourraient profiter de leur espace pour greffer Williams à leur groupe. Quoique les chances de le revoir chez les Hurricanes sont très élevées…

À suivre…

En rafale

– Absolument. La Ligue nationale doit certes s’ajuster…

– Son congédiement devrait venir plus tôt que tard.

– Mitch Marner a amplement raison.

– Ça, ça ne fait pas du bien.

– Si Connor McDavid vit sur une autre planète, Lamar Jackson se retrouve sur la même que lui, assurément.

PLUS DE NOUVELLES