Jusqu’à 12 équipes de la Ligue américaine pourraient « sauter » une saison

Un autre titre qui indique à quel point cette pandémie causée par la COVID-19 fait mal au sport professionnel. Imaginez si 12 formations de la Ligue américaine devaient sauter une saison (2020-21) pour se refaire une « beauté » au niveau financier. Cette rumeur est évidemment en lien avec le fait que certaines équipes ne seraient pas rentables si des rencontres à huis clos devaient être disputées. Une équipe riche peu certes supporter les pertes de son club-école, mais les concessions moins bien nantie ne pourront peut-être pas subvenir aux besoins du petit frère.

Si nous prenons le Canadien de Montréal, par exemple, dites-vous que Geoff Molson sera certes prêt à essuyer les pertes du Rocket afin de voir les espoirs du club se développer. Le bleu-blanc-rouge n’acceptera pas que son bassin de jeunes rate une année de développement. Par contre, rien n’indique actuellement que le Rocket jouerait ces possibles joutes à la Place Bell de Laval puisque la santé publique devrait donner son aval (pardonnez-moi le jeu de mots facile).

La saison actuelle a été foutue aux oubliettes, donc la ligue se concentre à édifier un plan pour relancer son circuit en vue de 2020-21. David Andrews, le président de la Ligue américaine, a précisé à Greg Wyshynski (ESPN) que rien ne s’annonçait facile pour la suite des choses, soit la campagne 2020-21. Le problème principal de ce circuit, c’est que 19 équipes appartiennent à une franchise de la LNH, les 12 autres doivent se débrouiller comme des grands.

Donc, logiquement, si la Ligue américaine doit « vivre » avec des gradins vides pour quelques mois, les 12 équipes indépendantes ne parviendront peut-être pas à tenir la tête hors de l’eau. La clientèle est primordiale pour ces clubs-là, donc la ligue doit jongler avec cette réalité. Andrews a toutefois tenu à préciser qu’on sa ligue n’en était pas là , et que les 12 formations indépendantes se débrouillaient bien financièrement, malgré l’annulation de la présente saison.

Est-ce que la Ligue américaine pourrait seulement écourter sa saison 2020-21 afin d’avoir ses 31 équipes en action? Aucune idée, mais plusieurs scénarios sont à l’étude actuellement.

En rafale

– Un dossier à suivre…

– Certes un gros casse-tête pour André Tourigny et son équipe.

– Les Caps ont renouvelé leur entente avec les Bears.

– Voici les événements que vous pouvez vous mettre sous la dent.

– Une autre potentielle solution.

PLUS DE NOUVELLES