Josh Anderson a le potentiel de devenir une star (selon John Tortorella)

On sait que John Tortorella est un fan du jeu de Josh Anderson. L’ancien attaquant des Blue Jackets a fait le bonheur de son entraîneur en raison de son style de jeu et il avait sa place à Columbus pour ça.

« Ça va faire mal », avait donc déclaré l’entraîneur en marge du départ d’Anderson.

Selon ce qu’on apprend dans ce texte de Simon-Olivier Lorange, Anderson a évidemment eu des choses à se faire reprocher de la part de son entraîneur par le passé. Et ça ressemble drôlement à ce qu’on disait de Max Domi.

Quand il commence à jouer d’est en ouest et qu’il garde la rondelle trop longtemps au lieu de la poursuivre au fond de la zone adverse, il est en difficulté. – Tortorella

Mais malgré tout, toujours selon l’article de La Presse, Torto estime que Josh Anderson a ce qu’il faut pour devenir une star dans cette ligue.

Et au prix que le DG du CH l’a payé, il doit penser ça aussi.

Ce qui est intéressant, c’est de noter que le nouveau membre du Canadien a toujours cherché à faire sa place. C’est dans sa mentalité et c’est ce qui l’a mené là où il est.

Résultat? Ne vous attendez pas à le voir s’asseoir sur son contrat.

C’est notamment grâce à Gary Roberts que le nouveau membre du CH se prépare.

Parce qu’il s’est toujours battu pour son poste, il a cette mentalité-là, ce qui fait en sorte qu’il améliore toujours ses méthodes de travail pour parvenir à ses fins.

Je suis une diète stricte, je reçois des massages et de multiples traitements thérapeutiques entre les matchs… Chaque année, je dois être parfaitement préparé, sans quoi je vais me faire voler ma place par un joueur plus jeune. – Anderson

À 5.5 millions par année, il ne se fera pas voler sa place… et il a la bonne mentalité pour devenir la star que voyait John Tortorella.

En rafale

– Avec raison.

– Correct ou non, selon vous?

– Éternel débat!

– Intéressant.

– Pas faux, mais ils auront besoin d’aide.

PLUS DE NOUVELLES