Jordan Binnington est reconnaissant envers Jake Allen

Vous avez probablement eu la même réaction que (presque) tout le monde lorsque vous avez appris, le 2 septembre dernier, que le Canadien mettait la main sur le gardien Jake Allen afin d’épauler Carey Price la saison prochaine (Allen n’avait pas signé de prolongation de contrat à l’époque). Et avec raison! Enfin un bon auxiliaire. Terminé les Al Montoya et Keith Kinkaid de ce monde. Au moment d’écrire ces lignes, Allen est certainement l’un des meilleurs substituts de toute la LNH.

Mais il y a un autre côté à cette médaille. Celui d’une équipe qui a mis fin à un projet qui se travaillait depuis 2008. C’est cette année-là que les Blues de Saint-Louis ont jeté leur dévolu sur Allen en deuxième ronde du repêchage amateur.

L’absence de celui qui a fêté ses 30 ans au mois d’août laissera un vide dans la formation des Blues, et ce, pour plusieurs personnes. Or, c’est à celui qui lui a volé son emploi qu’on devrait s’intéresser. Dans un Questions/Réponses organisé par The Athletic, le gardien partant de l’équipe, Jordan Binnington, a admis qu’il s’ennuiera de celui avec qui il a partagé le filet au cours des deux dernières saisons.

Binnington a tenté de se rappeler la façon de laquelle il a appris que son partenaire était échangé à Montréal, mais avoue ne pas être certain. Il croit avoir reçu un message de la part de quelqu’un d’autre sur son cellulaire.

Est-ce qu’il s’est empressé d’appeler Allen? Non. Pourquoi? Selon ses dires, il croyait que son ex-coéquipier en avait déjà plein les bras avec ses proches, qui devaient lui poser toutes sortes de questions, et les médias montréalais, qui devaient être à ses trousses.

Comme si c’était le genre des médias à Montréal…

Il a cependant spécifié qu’Allen avait toujours été un bon coéquipier avec lui, qu’il allait s’ennuyer de lui et que tout le monde le respectait dans le vestiaire des Blues.

En rafale

– Trois espoirs russes des Maple Leafs au Championnat du monde de hockey junior.

– Parlant de jeunes espoirs des Leafs qui proviennent de Russie…

– Les fesses serrées!

– Félicitations, coach!

– Le propriétaire du Amalie Arena est très excité à l’idée de recevoir les Raptors de Toronto à Tampa Bay.

PLUS DE NOUVELLES