Jonthan Drouin veut désormais être un leader et un mentor pour les jeunes

Qui est Jonathan Drouin? Le gars qui a brûlé le junior et qui a connu un excellent début de saison l’an dernier (et cette année)… ou celui qui a terminé la saison 2018-19 en queue de poisson et qui a connu un camp d’entraînement difficile?

Difficile de répondre à cette question avec certitude… mais certains indices pointent vers la première option.

Présentement, Jonathan Drouin joue bien. Il produit offensivement… mais il fait surtout ce qu’il a à faire dans les trois zones, lorsqu’il est sur la patinoire. Paul Byron et Jesperi Kotkaniemi l’ont d’ailleurs beaucoup encensé au cours des derniers jours, allant même jusqu’à le qualifier de meilleur joueur de l’équipe après Carey Price. Claude Julien a aussi lancé des fleurs au #92 à quelques reprises depuis le début de la campagne.

Samedi soir, Drouin a même acheté deux billets supplémentaires (à gros prix) pour Nick Suzuki. Ce geste a fait jaser… et l’article que nous avons écrit à ce sujet est vite devenu le plus lu de notre histoire sur DLC.

Lundi, Louis Jean a pondu un excellent texte au sujet de Jonathan Drouin, qualifiant l’attaquant du Canadien de Jonathan Drouin 2.0 qui souhaite maintenant être un leader dans le vestiaire.

Lorsqu’il est arrivé à Tampa, Drouin a vu Ryan Callahan le prendre sous son aile. Il l’invitait au restaurant, par exemple.

Drouin a voulu inter changer les rôles et à son tour donner au suivant samedi soir, lorsqu’il a acheté deux billets à Nick Suzuki… et Suzuki fera sans doute la même chose dans quelques années.

Louis Jean voit dans ce geste du leadership et de la maturité. Auparavant, Drouin se concentrait sur lui-même et sur ses performances avant tout. À 24 ans, il semble désormais rendu à l’étape du jeune vétéran qui pense maintenant à l’équipe en premier.

Toujours selon Louis Jean, Drouin compte prendre son rôle de mentor au sérieux cette année et faire un effort clair pour aider les autres. Pas en se levant dans le vestiaire pour motiver les troupes, mais en offrant de belles performances (énergiques) sur la patinoire et en soutenant les plus jeunes à l’extérieur de celle-ci.

« Ça saute aux yeux. Drouin est plus engagé, plus physique, plus intense. À chaque fois qu’il est sur la patinoire, il provoque des choses. » – Louis Jean

Il a l’intention d’être un grand frère pour Jesperi Kotkaniemi notamment, avec qui il joue d’ailleurs présentement sur le troisième trio de l’équipe.

« De sa propre initiative, l’attaquant québécois a demandé à ses compagnons de trio de faire un peu de temps supplémentaire et d’analyser chacune de leurs présences lors des deux premiers matchs. Ce sont des choses qui viennent de lui. » – Louis Jean au sujet de Jonathan Drouin

Reste à maintenir ce comportement et ce niveau de motivation individuelle et collective durant toute une saison désormais.

Drouin veut faire partie de la solution et il a un désir de gagner hors du commun. Il semble (enfin) avoir trouvé le chemin pour y parvenir. À lui de demeurer sur la voie rapide!

En rafale

– Jesse Ylonen (6 points en 9 matchs) patine sur le premier trio aujourd’hui en Finlande.

– La LHJMQ aimerait implanter un club sur la rive-sud de Montréal… et deux autres aux États-Unis. Il n’est toutefois pas question d’aller à Trois-Rivières (qui devra visiblement se tourner vers la ECHL).

– James Neal a été encensé par ses nouveaux coéquipiers après son match de quatre buts!

– Drôle d’initiative!

Wow! Les partisans de cette équipe du Royaune-Uni ont de la classe! Beaucoup de classe!

PLUS DE NOUVELLES