Jonathan Toews n’est pas content de la tournure des événements

Cet automne, les Blackhawks ont goûté à nouveau à la joie de participer aux séries, pour la première fois depuis la saison 2016-2017.

Ils ont envoyé les Oilers en vacances lors de la ronde préliminaire avant de baisser pavillon dès le premier tour face aux Golden Knights.

Pour les vétérans comme Patrick Kane, Duncan Keith et Jonathan Toews, qui ont été les acteurs principaux des années d’or de l’équipe, la défaite fut décevante, mais à tout le moins, ils ont savouré cette chance de jouer du hockey significatif.

Quelques semaines plus tard, c’est toutefois la déception pour le capitaine Toews. Corey Crawford est parti et Brandon Saad vient de passer à l’Avalanche du Colorado.

Bref, ça sent la reconstruction à Chicago… et ça ne fait pas son bonheur, loin de là.

Il reste trois ans aux contrats de Toews, Kane et Keith et quatre à celui de Brent Seabrook (qui n’a pas été utilisé durant les séries). Ces quatre piliers sont tous dans la trentaine.

Donc, pour eux, le temps est compté afin de mettre à nouveau la main sur la Coupe Stanley.

Toews n’a pas essayé de cacher ses émotions.

« En bout de ligne, je veux gagner. Nos attentes, pour les autres leaders et moi, c’est d’arriver au camp d’entrainement et d’être prêts à chaque saison pour être une équipe de séries. Nous nous préparons pour gagner une Coupe Stanley pour nos fans. On ne m’a jamais dit que nous allions passer par une reconstruction. On n’a pas communiqué avec moi. Tout ça cause un choc, parce que c’est une direction complètement différente de ce que nous nous attendions. » – Jonathan Toews.

Je comprends très bien le point de vue du capitaine des Hawks. Et je ne m’attendais pas à moins de sa part. Il a toujours prouvé qu’il est un grand leader, un compétiteur-né.

Cependant, on doit se le dire : l’architecte de la situation actuelle, c’est le DG Stan Bowman, qui semble improviser un plan au gré du vent, avec des décisions qui ont fait sourciller.

L’échange d’Artemi Panarin contre Brandon Saad est un exemple parmi quelques-uns.

Cela dit, on peut regarder le verre à moitié vide ou à moitié plein.

Oui, les Hawks ont cruellement besoin d’aide devant les buts, car le duo Subban – Dellia ne fait pas frémir de peur sur papier.

Cependant, il y a une relève intéressante avec les DeBrincat, Dach et Boqvist. Qui sait, s’ils progressent plus vite que prévu… peut-être que Toews et sa bande feront mentir (un peu) les pronostics?

En rafale

– Les Stars prolongent le contrat de Radek Faksa.

– Namestnikov s’est entendu avec les Red Wings pour deux ans.

– L’ancien du CH est maintenant un membre des Capitals!

– Un beau jeu de Vejdemo ici!

PLUS DE NOUVELLES