Jon Merrill : un ajout minime mais peu banal

L’acquisition de Jon Merrill par Marc Bergevin ne représente certainement pas l’ajout de taille en défense auquel plusieurs partisans du Canadien s’attendaient. Jamais les rumeurs de transaction n’ont mentionné que le vétéran de 29 ans pourrait se joindre au CH.

Toutefois, c’est tout de même une acquisition importante pour la brigade défensive du tricolore.

En effet, lors des quelques derniers matchs, c’est le jeu défensif qui a coulé le CH. Plusieurs revirements ont coûté des buts, ou ont simplement empêché une relance rapide. Les défenseurs du Canadien n’ont plus autant de facilité à enlever la rondelle à l’adversaire qu’en début de saison. Les Weber, Edmundson, Petry semblent constamment être en retard sur le jeu dans leur propre zone, en plus des revirements fréquents.

Ce côté faible de l’équipe représente la principale force de Jon Merrill, c’est-à-dire défendre.

Attention, je ne suis pas en train de dire que Merrill est exactement le joueur dont le CH avait besoin, et qu’il est le sauveur. Toutefois, il reste qu’il est un ajout intéressant qui rendra très certainement de fiers services au CH, surtout en séries (si le Canadien y participe bien sûr).

De plus, plusieurs analystes à travers la LNH considèrent que le tricolore a effectué un très bon échange pour obtenir les services de Merrill.

Comme l’explique Max Bultman, le contrat du vétéran de 29 ans représente une aubaine. À 925 000$ pour le reste de la saison, Merrill ne fera pas de mal à personne en jouant sur la troisième paire de défense. Il jouera fort probablement à la gauche d’Alexander Romanov, ce qui permettra peut-être à ce dernier d’appuyer un peu plus l’attaque.

En effet, Merrill n’est pas un défenseur top 4, mais un excellent cinquième ou sixième défenseur qui peut être très utile en désavantage numérique.

Cela amène un autre point : l’infériorité numérique. Merrill étant un défenseur à caractère défensif, il aidera certainement le mauvais rendement du CH en infériorité numérique, lui qui se situe au 24e rang de la LNH à un taux d’efficacité de 76,4%.

Pour finir, une drôle d’anecdote concernant Jon Merrill, il avait déjà évolué au poste d’attaquant pour quelques matchs alors qu’il évoluait avec les Golden Knights de Vegas. À son premier match au poste d’attaquant, il avait enfilé un but, ce qui avait fait réagir bien des gens.

https://twitter.com/DerekSchoen/status/1381302193924403200

Alors, Jon Merrill pourrait-il régler deux problèmes à la fois? Celui de défenseur défensif ainsi que celui d’ailier marqueur?

En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’il enfilera l’uniforme du CH lorsqu’il rejoindra l’équipe après sa quarantaine de sept jours.

En rafale

– Un peu de magie de la part de Julien Brisebois.

– Michael McCarron suspendu pour deux matchs.

– Et d’un autre pour les Canucks de Vancouver.

– Une situation encore à régler pour le CF Montréal.

– Deux Foligno avec le WIld du Minnesota?

PLUS DE NOUVELLES