Joël Bouchard prône la patience au sujet de Josh Brook

On dit beaucoup de bien au sujet de Josh Brook, mais malgré tout cette vague positive, tout porte à croire qu’il pourrait passer deux ans chez le Rocket de Laval. Brook a le sens du leadership élevé, lui qui arborait la lettre de noblesse, le « C » de capitaine, lors de sa dernière saison chez les Warriors de Moose Jaw. Brook a également dominé au niveau junior avec 75 points en 59 parties, bon pour le premier des défenseurs.

Avec le Rocket, il a récolté une mention d’aide en sept joutes. N’oubliez pas que c’est un nouvel environnement pour lui (le rythme de la Ligue américaine).

À partir de là, on peut comprendre la vision de Joël Bouchard au sujet du kid. Le pilote du Rocket de Laval prône la patience dans le cas de son jeune prospect, qui je vous rappelle, a terminé sa saison avec le club ferme du Canadien de Montréal. Bref, Bouchard veut que l’organisation le développe convenablement, mais au bout du compte, c’est Marc Bergevin qui tient les ficelles de ses joueurs.

On laissera Marc choisir sa destination. Mais le joueur dicte pratiquement toujours la réponse. J’ai comme philosophie qu’il faut prendre notre temps avec nos beaux espoirs. J’aime beaucoup Josh. Il a une passion et un amour pour le hockey. Il travaille fort, il n’est pas paresseux. Je n’ai jamais à lui dire d’en faire plus. – Bouchard

Bouchard a poursuivi en comparant les statistiques de Brook aux siennes au niveau junior :

Il y a parfois des jeunes avec un gros potentiel, mais qui ont un manque de vouloir. Ce n’est pas le cas avec Josh. Je pense qu’il faut être patient. Des défenseurs de 75 points dans le junior, c’est très bon et c’est prometteur. J’avais aussi 75 points dans la LHJMQ et j’ai bûché pour atteindre la LNH. Ça ne veut pas dire qu’il deviendra un défenseur très offensif dans la LNH, même s’il pourrait aussi le faire. – Bouchard

En terminant, Josh Brook se donne toutes les chances pour réussir, lui qui passera l’été à s’entraîner à Brossard avec d’autres joueurs du Rocket et du Canadien.

En rafale

– Certains croyaient qu’ils ne reviendraient pas des séries.

– Noah Juulsen dit qu’il est à 100% (son oeil).

https://twitter.com/JeremyFilosa/status/1117823948123770880

– Patrick Kane sera le capitaine de l’équipe des États-Unis.

– Mais quelle belle histoire.

– Le lanceur des Yankees de New York a amplement raison au sujet de Vladimir Guerrero Jr. et Cavan Biggio.

PLUS DE NOUVELLES