Joël Bouchard a plus aidé Victor Mete que Claude Julien

Victor Mete est devenu par défaut le gaucher qui évolue avec Shea Weber puisque son patin et sa façon de bouger la rondelle donne du punch à ce duo. Mete a dû passer par le Rocket cette année avant de revenir avec son mentor, Shea Weber. Avant son départ vers le Rocket, ses statistiques étaient « correctes » (un temps moyen d’un peu plus de 15 minutes, quatre mentions d’aide et un différentiel de plus-5 en 23 joutes).

Pour parfaire son développement et pour lui donner une dose de confiance, le jeune brigadier du Canadien a été rétrogradé à Laval, où il a passé trois semaines. À ses yeux, ces trois semaines avec Joël Bouchard et le Rocket ont changé sa vie.

J’ai beaucoup appris durant mes trois semaines à Laval. J’ai travaillé fort durant les entraînements pour fermer l’espace sur la patinoire. Je crois que j’ai commencé à bâtir là-dessus avant d’être cédé. Rendu à Laval, j’ai joué beaucoup de minutes et des rôles importants. Ça m’a permis de voir plus d’action. Je crois que cela m’a aidé. – Mete

Mete est devenu plus confiant sur la surface glacée et dès son retour avec le grand-club, il a été automatiquement jumelé à Shea Weber. Il a terminé le restant de la saison (48 rencontres) avec une moyenne de 19 minutes et un différentiel de plus-12. Pas mauvais.

Au passage, il a presque inscrit son premier but au niveau de la LNH… Après un but avec le Rocket, son premier chez les professionnels, il devait bien tenter la même chose au sein de la LNH. Un but refusé et un lancer dévié par Brendan Gallagher, deux séquences où il a passé tout près d’inscrire un premier but dans le grand circuit. Son entraîneur, Claude Julien, lui a également octroyé du temps en avantage numérique, ce qui fait certes du bien à une confiance.

Tout compte fait, le coup de pouce de Joël Bouchard a réellement été salutaire pour le jeune défenseur de 20 ans. Ce moment lui a permis de changer les choses, donc l’influence de Bouchard a changé le rythme de sa saison.

En rafale

– WOW! Les Sharks de San Jose, une équipe que j’apprécie beaucoup, ont des grands fans chez nous! GO SHARKS GO!

– Quelqu’un doutait vraiment de son talent?

– Vraiment sexy!

– Aujourd’hui, il demeure un membre important des Blues de Saint-Louis.

– Quelle série! Quel moment de sport!

PLUS DE NOUVELLES