Jesperi Kotkaniemi n’a pas obtenu un seul vote pour le trophée Calder

Le trophée Calder est remis à chaque année au joueurs qui a su démontrer des qualités exceptionnelles durant sa première saison en tant que joueur de la LNH.

Hier, c’est le jeune Elias Pettersson qui a soulevé le trophée.

Cinquième choix overall en 2017, Pettersson a disputé une année supplémentaire en première division suédoise avant de faire le saut en Amérique du Nord. Malgré quelques blessures, il a terminé la campagne 2018-19 avec 66 points en 71 rencontres. C’est exceptionnel!

Loud Pettersson n’a obtenu que des votes de première et de deuxième places. 151 de première et 20 de deuxième…

Ce n’était même pas serré!

Il a dépassé Jordan Binnington et Rasmus Dahlin au suffrage.

La surprise dans cette course au trophée Calder? Jesperi Kotkaniemi n’a pas récolté un seul vote – pas même un de cinquième place – chez les 171 personnes qui avaient droit de parole.

Pourtant, Rasmus Dahlin (1er), Andrei Svechnikov (2e) et Brady Tkachuk (4e), tous repêchés dans le top quatre il y a un an, ont tous récolté au moins 18 votes.

Les quatre jeunes joueurs ont passé la saison 2018-19 dans la LNH. Et disons que leurs statistiques individuelles en 2018-19 se ressemblent pas mal…


(Crédit: HockeyDB)

Pas un seul journaliste québécois ou francophone n’a cru bon donner un vote de cinquième place à Kotkaniemi, alors que Marcus Pettersson, Colin White et Dominik Kahun en ont reçu au moins un chacun…

Je présume que le fait que le jeune joueur de centre montréalais ait connu des difficultés sur les patinoires adverses, ajouté au fait qu’il a été laissé de côté à trois reprises en fin de saison, n’a pas aidé.

Ceci dit, ce ne sont pas les votes de cinquième place au trophée Calder qui font d’un joueur un leader d’impact dans la LNH. Kotkaniemi a tout ce qu’il faut pour connaître une carrière étincelante. À lui de faire parler son talent au cours des prochaines années.

En rafale

– Au 15e rang, on trouve de tout! #PasUneCertitude

– Profil très intéressant (qui comblerait un besoin chez le CH).

– Cet ancien de la LNH se plaît en Suisse.

– À regarder, 24 heures avant celui de la LNH…

– Une superbe victoire… et un match face à un joueur spécial dans la même journée pour Auger-Aliassime.

PLUS DE NOUVELLES