Jesperi Kotkaniemi a livré un discours qui réchauffe le coeur à propos de Joel Armia

Joel Armia le dit lui-même : il dispute présentement le meilleur hockey de sa carrière.

L’attaquant finlandais a montré hier soir à quel point il peut être dominant lorsqu’il est au sommet de son art et donne probablement des cauchemars aux Jets de Winnipeg. Ceux-ci l’ont essentiellement donné gratuitement au Canadien lorsque Marc Bergevin a accepté d’acquérir le salaire de Steve Mason par le biais d’une transaction estivale.

En inscrivant un autre but à sa fiche, Armia se retrouve maintenant avec 6 buts et 2 passes en 9 matchs, en route pour une saison qui excède les attentes.

Prenez cette statistique avec un énorme grain de sel, mais l’ailier est présentement en route (statistiquement) vers une saison de 53 buts, 55 s’il n’avait pas manqué deux matchs cette saison. Évidemment, on parle d’un plateau qui ne sera pas atteint, mais on peut dire qu’il est en route pour une saison de 40 buts et il est intéressant de se demander s’il sera en mesure de garder le rythme.

Il faut être sceptique puisque l’échantillon est encore petit, mais son début de saison n’est pas une coïncidence. On attendait cette éclosion depuis des lunes, et elle pourrait enfin être arrivée. 

Jesperi Kotkaniemi, qui admirait Joel Armia étant plus jeune, avait d’ailleurs de très beaux commentaires à offrir sur son coéquipier. Il sait plus que quiconque avec le Canadien qu’il vient de loin.

«Vous vous rappelez quand je vous ai dit qu’il était tout un joueur de hockey, avant que la saison ne commence? Je pense qu’on voit ce côté de lui, en ce moment. C’est bien de le voir en vrai. Je le voyais lorsqu’il le faisait dans la ligue finlandaise, et maintenant il ressemble exactement au même joueur. Il a beaucoup de talent. C’est toujours plaisant de mettre la rondelle dans le filet. Ça me réchauffe le coeur. Il a eu une longue route pour se rendre à ce niveau, et il y est enfin. Je suis juste heureux de voir ça.»

Ça réchauffe le coeur d’entendre un tel discours.

En Rafale

– Bobby Ryan laissé de côté.

– C’est vrai.

– Max Domi rit de son histoire d’hier soir.

 

PLUS DE NOUVELLES