Jesperi Kotkaniemi a l’intention de jouer cet été

Les derniers mois de Jesperi Kotkaniemi n’ont pas été les plus reposants de sa carrière. Après de vilaines performances à Montréal, il a été envoyé à Laval afin de reprendre confiance.

Le problème? C’est arrivé, il aidait le Rocket à pousser pour les séries… mais il s’est blessé à la rate. Cela l’a poussé à mettre fin à sa saison et il a été obligé de poursuivre son processus de réhabilitation à distance, le CH s’informant de lui par internet.

C’est ce qui a fait en sorte que nous avons écrit, le mois dernier, qu’il était encore à plusieurs mois d’un retour au jeu.

Compte tenu de tout cela, quand la LNH a annoncé son retour au jeu (qui n’est pas encore officiel, ceci dit), penser à KK n’était pas au coeur des priorités des gens. Oui, il a pris un avion (avec d’autres joueurs finlandais) afin de rentrer en Amérique du Nord, mais il semblait clair que c’était dans l’optique de terminer son processus de réhabilitation.

Il n’en est rien. Selon les informations apprises par Arpon Basu, de The Athleticle finlandais arrivera à Montréal avec la ferme intention non pas de se remettre en forme, mais de mériter son poste en vue des matchs contre les Penguins.

Fort de sa prise de masse musculaire, le jeune homme ne sera pas un touriste au camp 2.0 du CH. Son processus de réhabilitation (incluant un retour sur la glace il y a quelques semaines) va très bon train et il se sent prêt.

Est-ce qu’il y aura de la place pour lui? Avec le retour en santé des gars (dont Jonathan Drouin, qui se rapproche d’un gars à 100 % de sa forme), ça ne veut pas dire qu’il y aura de la place pour lui sur les trois premières lignes.

Ceci étant dit, avec la pandémie qui n’a pas fini de frapper, il sera essentiel d’avoir de la profondeur. Un KK en pleine forme pourrait compenser si jamais un gars devait s’isoler parce que des symptômes de la COVID-19 font surface. Surtout quand on sait que les blessures pourront arriver, compte tenu du fait que les gars ne sont pas tous bien entraînés.

Ultimement, comme le souligne Basu, il pourrait devoir faire comme en septembre 2018 : se battre pour son poste.

Mais qu’il joue ou non, le savoir dans l’environnement des « séries » sera une bonne nouvelle pour son développement ainsi que pour son moral. Le CH en ressort gagnant.

En rafale

– Ça aurait été fantastique.

– On y adhère ou non?

– Gonzo a un bon point.

– Ça va vraiment mal dans la LCF.

– Ça demeure une grande messe.

– Triste nouvelle à Valleyfield.

PLUS DE NOUVELLES