Jeff Skinner serait sur le point de signer tout un pactole

Que se passera-t-il avec Jeff Skinner? Quittera-t-il Buffalo vers d’autres cieux ou décidera-t-il de demeurer dans cet environnement qu’il semble apprécier? Selon ce qui circule et selon les dires du grand Bob MacKenzie, les deux clans pourraient s’entendre incessamment concernant un pacte monstrueux de huit ans et 72 millions de dollars. On parlerait donc d’un cap hit moyen de 9 millions de dollars par campagne, ce qui semble honnête (étant donné les statistiques de Skinner la saison dernière).

L’ailier gauche de 27 ans – oui, seulement 27 ans – est débarqué à Buffalo avec ses gros sabots afin de devenir l’acolyte parfait (et numéro un) de Jack Eichel. Deux joueurs dynamiques qui demeurent le présent et le futur de cette organisation qui tarde à retrouver ses lettres de noblesse. Cette année, en 2018-19, l’ancien patineur artistique a récolté un total de 63 points, dont 40 buts. 40 buts… n’est-ce pas une saison colossale? Un marqueur (Skinner) et un passeur hors du commun (Eichel). Un duo de choc plus-que-parfait.

En ce moment, son nom figure sur la liste des futurs agents libres sans compensation en vue du 1er juillet, mais le but est clair : on veut le conserver à Buffalo. Avec le nouvel entraîneur qui tiendra les guides de cette formation, Ralph Krueger, le système et la culture risquent de changer, ce qui devrait enchanter tous les joueurs. Krueger est vu comme un génie, et les joueurs en sont certes conscients, ce qui pourrait fidéliser Jeff Skinner justement.

Pour Skinner, c’était une 3e campagne de 63 points, qui est son plus haut total depuis le début de sa carrière. Par contre, les 40 filets qu’il a inscrits demeurent un sommet pour lui jusqu’ici. Jouer avec un joueur de la trempe de Eichel, ça fait une différence pour le nombre de fois qu’un marqueur comme Skinner peut faire scintiller la lumière rouge.

En rafale

– Une mauvaise nouvelle chez les Bruins…

… alors que Patrice Bergeron devrait y être, lui. Du moins, Bruce Cassidy semble le glisser entre les lignes.

– Mais ça ne coûte rien rêver, n’est-ce pas?

– Rappel : pourrait-il obtenir un match de suspension?

– Ouff. Quel épisode « juteux » encore une fois. On y parle de la rumeur des 20 matchs possibles au Stade olympique en 2020, où l’on y dépose quelques bémols. Merci de nous écouter en grand nombre. #JD2B2P #PassionMLB #MLBMTL

PLUS DE NOUVELLES