Jean-Charles Lajoie lance une (autre) pointe à Claude Julien

Jean-Charles Lajoie n’a jamais eu la langue dans sa poche. J’en sais quelque chose.

Contrairement à ce que certains auraient pu penser, son franc-parler ne s’est pas atténué le jour où il a quitté la radio pour faire le saut à la télévision. Il y va de plusieurs segments déchirants lors de son émission de 5 à 7 sur TVA Sports. Les fans de Lajoie apprécient grandement le fait qu’il est demeuré le même malgré sa signature chez Québecor.

Hier, JiC a indiqué que Claude Julien avait mal utilisé Nick Suzuki cette saison. Rappelons que Suzuki est le deuxième meilleur pointeur du CH depuis le début de l’année 2020 et qu’il a remporté la plus récente tranche de la Coupe Molson.

Selon Lajoie, Claude Julien n’a rien fait pour que Suzuki remporte la Coupe Molson et qu’il soit considéré pour une nomination au trophée Calder.

« Il a laissé Suzuki à droite sur le quatrième trio, à peu près tout l’automne. C’était tellement gênant que Suzuki a pris du galon par lui-même. Suzuki, c’est un sensei. C’est un jedi. Suzuki a tout gagné seul parce que dans la boîte à poux, il est plus fort que la moyenne des milléniaux. Il n’a pas demandé de biberon. Clairement, il n’est pas venu au monde au troisième but, il a confondu tous les sceptiques, il a poussé Claude Julien assez fort pour être envoyé au centre du deuxième trio. Suzuki, ses épaulettes, il les a gagnées tout seul. » – Jean-Charles Lajoie

Suzuki a disputé énormément de matchs de hockey depuis 14 – 15 mois. Saison junior, championnats mondiaux junior, séries éliminatoires, Coupe Memorial, camp de perfectionnement d’été du Canadien, calendrier préparatoire, saison régulière avec le Canadien…

Est-ce que Claude Julien souhaitait le protéger en ne lui donnant pas un grand rôle en début de saison, avait-il peu confiance en son attaquant de 20 ans ou souhaitait-il tout simplement voir ce que le kid avait dans le ventre? J’opte personnellement pour la troisième option. Dans le sport, tu dois mériter chaque privilège qui t’est offert. Les cadeaux ne tombent pas du ciel. Ils ne doivent pas.

Suzuki a suivi une courbe de progression et il chausse aujourd’hui les patins qu’il doit chausser.

Jean-Charles a terminé son segment en y allant d’une montée bien sentie envers le legs que Claude Julien laissera derrière lui suite à son deuxième passage chez le Canadien. Je vous invite à regarder la vidéo suivante pour entendre JiC sur les non-participations aux séries du CH de Claude Julien et sur son seul printemps de hockey avec l’équipe (alors qu’il avait pris la relève du club de Michel Therrien).

Non, JiC ne capote pas sur le coaching de Claude Julien. S’il était Marc Bergevin, il y a fort probablement longtemps qu’il aurait remercié Julien.

En rafale

– Perdre beaucoup/souvent n’est pas rose dans le sport professionnel. Autant pour les joueurs que pour le coach, le DG, le proprio et les partisans!

– Aller chercher des points sur la route sera l’un des objectifs de l’Impact de Thierry Henry.

– L’Impact annoncera-t-il la venue d’un milieu de terrain de Tottenham?

– Pas question d’annuler les Jeux Olympiques (encore?).

– Mbappé ne participera pas aux Jeux Olympques.

PLUS DE NOUVELLES