Je pense, je crois… voilà encore des propos flous de Pierre Dorion

Les Sénateurs d’Ottawa termineront-ils au 29e rang, 30e ou 31e? Une chose demeure certaine, le directeur général de la franchise ne veut pas consulter le classement à la fin de la saison et apercevoir son clan au 30e ou 31e rang : finir 30e ou 31e, c’est inacceptable!

La direction souhaite observer une croissance avec son équipe. Dorion désire grandement voir ses jeunes se développer convenablement. On ne veut pas terminer dans les bas fonds, mais on est conscient que le succès se mesure à partir de la colonne des gains et des revers (comme l’a précisé Pierre Dorion, le DG des Sens).

Dorion est toujours aussi satisfait de l’embauche de son nouvel entraîneur, D.J. Smith. Il demeure convaincu que la situation va changer dans le vestiaire, que l’attitude au sein du groupe sera renouvelée. On parle d’un futur groupe de jeunes qui pourraient devenir soudés (et plus serein que les derniers chapitres à Ottawa).

Mais, fidèle à ses habitudes, ses propos sont un peu flous… Les Sénateurs d’Ottawa pourront-ils satisfaire leur clientèle qui s’échappe tranquillement du domicile de l’équipe? C’est ça la vraie question, n’est-ce pas? On parle de hockey excitant, ce qui me rappelle le discours du Canadien en avril 2018… Cela dit, ce que je retiens de son discours est l’énoncé suivant : Nos partisans, ce sont des gens qui connaissent bien le hockey. On les aime bien.

On les aime bien? Dites ça à votre conjointe « je t’aime bien » et vous verrez une réaction instantanée, croyez-moi!

Lorsque Sylvain St-Laurent lui dépose des questions, c’est toujours ambigu.

St-Laurent : Où devrait-on voir les premiers signes d’évolution ?

Dorion : En zone défensive, je pense. Je pense – non, je sais – que notre jeu défensif va s’améliorer. Nos centres seront plus actifs, défensivement.

Je pense, je crois… on aime bien. Tout compte fait, Dorion a livré plusieurs propos séduisants au sujet de sa future nouvelle équipe, dont les centres qui seront plus actifs. Cette équipe demeure très énigmatique, et malgré le positivisme du GM, la saison à Ottawa s’annonce plutôt ardue.

En rafale

– On va l’aimer celui-là lorsqu’il sera avec le Canadien.

– Poehling, Suzuki, Brook et Kotkaniemi. Le futur est beau!

– Excellent billet pondu par Pierre LeBrun.

PLUS DE NOUVELLES