Jack Roslovic pourrait-il intéresser le Canadien ?

La période estivale dans la LNH sera remplie de rebondissements. Moult rumeurs ont déjà fait surface et tout indique que cela s’intensifiera d’ici le 1er juillet.

Outre les Duchene, Karlsson, Panarin ou encore Bobrovsky, plusieurs joueurs très intéressants seront disponibles que cela soit par le biais du marché des agents libres, mais aussi des transactions.

On en a eu l’exemple, récemment, alors que les Jets ont échangé Kevin Hayes aux Flyers. Ce dernier sera libre comme l’air lors de la Fête du Canada…

Comme on le sait, les Jets seront actifs cet été. Normalement, l’équipe devrait garder son noyau à l’attaque presque intact – à moins que Kevin Cheveldayoff ne soumet pas une offre assez satisfaisante à Laine.

Pour rappel, il serait prêt à étudier toutes les offres si les Jets ne réussissent pas à s’entendre avec lui.

Ceci étant dit, il y a fort à parier que l’état-major de l’équipe fera tout en son possible pour arriver à une entente.

Visiblement, ce sera surtout en défense que les changements seront nombreux. Jacob Trouba devrait partir, tandis qu’une prolongation de contrat de Tyler Myers est improbable.

Dernièrement, nous avons appris qu’un autre départ pourrait se profiler à Winnipeg…

En effet, le jeune Jack Roslovic aurait demandé, durant la saison, un échange parce qu’il voulait plus de temps de jeu. Il a d’ailleurs renvoyé son agent Ken Robinson récemment.

Pour la petite info, Robinson a directement répondu à Aaron Portzline, mentionnant que Roslovic n’avait pas demandé de transaction…

Roslovic est un choix de premier tour des Jets en 2015. À 22 ans, Roslovic a récolté 38 points en 109 matchs dans la NHL.

Notons aussi que lors de son dernier passage dans la AHL, Roslovic a amassé 35 points en 32 matchs. 

Il n’a joué que 9:44 en moyenne par match dans la LNH, cette saison. C’est donc en partie pour cela que sa production n’a pas « explosé ».

Roslovic est typiquement le joueur que le Canadien aimerait. Rapide et tenace, Roslovic pourrait clairement être un excellent joueur de 2e trio s’il se développe bien.

Or, est-ce que le CH réussirait à lui trouver de la place ? Ce n’est pas certain.

Pour en revenir aux Jets, ils ont tout intérêt à garder Roslovic, considérant la précarité salariale dans laquelle ils sont.

Avec plus de temps de glace, Roslovic pourrait être extrêmement rentable, puisqu’il est toujours sous son contrat d’entrée jusqu’à l’an prochain.

En rafale

– Un an de plus à Dallas pour Janmark.

– Sustr dans la KHL.

– Un match déterminant!

– Wow !

PLUS DE NOUVELLES