Ilya Kovalchuk pourrait avoir 38 ans

Si certains d’entre-vous n’étiez pas au courant, dites-vous que l’âge des joueurs en provenance de la Russie au hockey, ou de la République dominicaine au baseball, est peut-être plus élevé qu’indiquer sur leur profil professionnel…

Je me souviens qu’à l’époque des Remparts de Québec, alors que je côtoyais cette ligue (LHJMQ) de très près, les gens s’amusaient à dire que Mikhail Grigorenko avait 21 ans et non 18. Un recruteur bien placé m’a également précisé, toujours à cette époque, que plusieurs personnes en Russie (lorsqu’il y était pour scouter des joueurs) tenaient ce même discours. Aujourd’hui, je ne suis toujours pas au courant de son âge réel.

À l’époque, il avait l’air d’un adulte avec des enfants. (Crédit: Capture d’écran YouTube)

Il y a quelque temps, certains ont avancé qu’Alex Ovechkin « serait » plus âgé de deux ans que l’âge qu’il affiche pour jouer dans la Ligue nationale. Ovi a 34 ans, en âge Ligue nationale (héhéhé), et s’il a réellement 36 ans, eh ben, il est en forme en tabarouette. Est-ce vrai? Aucune espèce d’idée, mais j’admire le numéro 8 pour plusieurs raisons.

Tout ça me mène vers la dernière rumeur au sujet de l’âge des joueurs venant de la Russie : une rumeur indique qu’Ilya Kovalchuk pourrait (je dis bien : POURRAIT) avoir 38 ans et non 36. Mais, le principal intéressé a indiqué que c’était faux, avec un petit sourire en coin. Ces rumeurs se promènent souvent lorsqu’un Russe est repêché et Kovy a précisé que c’était de la foutaise. Eric Engels s’est d’ailleurs assis avec lui à ce sujet et il lui a posé de façon directe la question :

La rumeur à cet effet est très présente en Russie et des hommes bien placés au niveau de la crédibilité jurent pratiquement que c’est vrai. Par contre, pour Kovalchuk, ce sont des âneries. Le vétéran attaquant n’était pas pour divulguer son secret, si secret il y a, bien sûr, lors d’une entrevue. De toute façon, s’il a réellement 38 ans, on peut dire que lui aussi est en très grande forme.

Bref, on peut désormais douter de son âge… ou pas!

En rafale

– Cole Caufield, à l’instar de Nick Suzuki, comprend rapidement les situations.

– Le plaisir semble réellement de retour dans le vestiaire du Canadien de Montréal.

– Ilya Kovalchuk a reçu tout un accueil.

– Vraiment. Quel exemple de leadership.

– Les Chiefs de Kansas City se sont mis à s’amuser. La recette est simple!

– Joe Burrow a toutes les raisons du monde pour fumer un gros cigare : il vient de gagner le championnat national de la NCAA avec LSU… et il sera certes le choix des Bengals lors du prochain encan de la NFL.

PLUS DE NOUVELLES