Il y a encore plusieurs joueurs autonomes de qualité à la recherche d’une équipe

Nous commençons la troisième journée où les 31 équipes dans la LNH peuvent chanter la pomme aux joueurs autonomes sans compensation.

Habituellement, on assiste à une valse effrénée, où les meilleurs éléments disponibles dans la vitrine sont rapidement achetés à fort prix.

Mais comme prévu, il y a davantage de prudence cette année et après 48 heures, on peut encore voir plusieurs bons éléments qui sont encore disponibles.

Mike Hoffman, Evgeni Dadonov, Mikael Granlund, Travis Hamonic et surtout, Taylor Hall et Alex Pietrangelo sont en négociations avec divers prétendants.

Dans les faits, on devine rapidement pourquoi c’est toujours tranquille : plusieurs joueurs (et équipes) attendent le dénouement pour les têtes d’affiche avant de passer à l’action.

Si on regarde le cas de Taylor Hall, on peut s’attendre à ce que dès qu’il aura fait son choix, d’autres attaquants vont trouver preneurs.

Un gars comme Mike Hoffman pourrait être un prix de consolation pour une équipe comme les Prédateurs, par exemple.

Quand on regarde le tout de la perspective des DG, eux aussi ont tout intérêt à attendre.

Les Flyers, qui vont chercher à remplacer le vétéran Matt Niskanen, pourraient cibler le défenseur Nate Schmidt sur le marché des transactions si Alex Pietrangelo signe avec les Golden Knights.

Où ils pourraient ensuite avoir une bonne référence pour offrir un contrat à Travis Hamonic ou Sami Vatanen.

Cet exemple convient aussi à l’Avalanche. Ryan S. Clark avance que Joe Sakic veut ajouter un défenseur pour jouer sur l’une des premières paires.

Ça pourrait être Bowen Byram ou Conor Timmins, mais s’il peut mettre la main sur un défenseur de qualité qui est libre comme l’air…. Pourquoi pas?

Bref, on doit attendre que le premier domino tombe. Ce sera lequel?

En rafale

– Les Blue Jackets ont, en effet, ajouté un très bon vétéran.

– Une petite signature.

– Le temps de Schneider était compté depuis longtemps avec les Devils… mais la décision n’a pas été facile.

– C’est toujours mieux d’éviter l’arbitrage.

 

PLUS DE NOUVELLES