Il ne faut pas s’attendre à une autre offre hostile du Canadien

Maintenant qu’une offre hostile a été déposée, dans la LNH, le sujet demeurera d’actualité pendant un petit bout de temps. Principalement à Montréal, énormément de questionnements émergent à propos d’une offre qui pourrait être lancée vers Mitch Marner, Matthew Tkachuk, Kyle Connor ou Patrik Laine.

La réalité est toutefois simple : il serait surprenant que le Canadien dépose une deuxième offre hostile, cet été. Eric Engels a expliqué pourquoi dans sa chronique du jour.

Il juge que pour sacrifier plus d’un choix de premier tour pour un des joueurs cités plus haut, il faudrait que le directeur général abandonne tous les principes auxquels il croit depuis qu’il a enclenché le processus de restructuration, il y a quelques années. S’il n’y a pas de faiblesse financière comme en Caroline, il y a 3 critères importants à prendre en compte lorsqu’on planifie une offre.

«Premièrement, tu dois être en mesure de donner aux joueurs de haut-niveau une offre qu’ils veulent accepter, et il faut que l’équipe refuse de l’accepter. Il faut que ce soit trop d’argent. Ensuite, il faut donner beaucoup de choix.»

Sans les circonstances qui faisaient rêver dans le dossier Aho, Bergevin est conscient qu’il faudra probablement surpayer et ne semble pas chaud à l’idée.

Les risques sont nombreux et c’est pourquoi il serait surprenant de le voir déposer un autre offer sheet. Lorsqu’il a commenté l’offre à Aho, il a mentionné qu’il était important pour l’équipe de prendre en compte les situations contractuelles qui vont bientôt se pointer le bout du nez ainsi que l’argent qui sera nécessaire pour les régler. Offrir 12 millions de dollars à Mitch Marner serait donc ridicule et même pour ce qui est des autres joueurs de premier plan, 10 millions, c’est beaucoup.

Il faut aussi prendre en compte que la hiérarchie salariale est importante et qu’elle peut parfois créer des jalousies au sein d’une équipe.

Pour l’instant, Bergevin doit se concentrer sur l’avantage numérique et sur le trou chez les défenseurs gauchers.

En Rafale

– Neymar prépare son départ.

– Chez les espoirs du Canadien.

– Les Canes commentent le retour de Don Cherry.

PLUS DE NOUVELLES