Il faut racheter le contrat de Karl Alzner (mais dans un an seulement)

Il y a environ deux ans, je vous rapportais que le Canadien avait de l’intérêt envers Karl Alzner. Je ne vous disais pas que je souhaitais qu’il en aille et/ou que j’étais heureux de savoir qu’il en avait… je vous disais simplement qu’il en avait.

Quelques jours plus tard, on apprenait la mise sous contrat d’Alzner pour un salaire moyen de 4,625 millions $… durant cinq années!

La première saison n’a pas été rose pour Alzner, mais il a réussi à disputer les 82 matchs de l’équipe (première). Il faut dire que les blessés étaient nombreux et qu’Alzner a su rester en santé, lui.

L’an dernier, Alzner a passé la majeure partie de la saison entre le vestiaire du Rocket et l’infirmerie. 34 matchs dans la Ligue américaine et neuf dans LNH…

Et 30 équipes qui l’ont ignoré au ballottage.

Les directeurs généreux de la LNH pourront racheter des contrats 48 heures après le dernier match de la finale de la Coupe Stanley, et ce, jusqu’à la fin du mois de juin.

Plusieurs espèrent voir le CH racheter le contrat de Karl Alzner… et selon Jonathan Willis (TheAthletic), Karl Alzner est le 10e joueur le plus probable de voir son contrat être racheté. Willis s’est basé sur l’utilité d’un rachat éventuel pour dresser son top 25.

Par contre, et c’est là que c’est intéressant, racheter le contrat d’Alzner d’ici la fin du mois ne donnerait pas tant d’avantages que ça au Canadien.


(Crédit: TheAthletic)

Au lieu de compter pour 4,625 (ou environ 3,6 s’il est retranché dans la Ligue américaine) durant trois ans, Alzner compterait pour environ 1.1, 4.2, 2.2, 1.1, 1.1 et 1.1 million par saison.

L’équipe ne sauverait que 3,2 millions $ sur sa masse salariale… Montant qu’elle sauverait aussi (en dollars comptables) en envoyant Alzner à Laval.

Mais… Racheter le contrat d’Alzner dans un an serait beaucoup plus avantageux.

L’équipe économiserait 666 667 $ en 2020-21 et 2,667 millions $ en 2021-22, avant d’être pénalisée à hauteur de 833 333 $ durant deux saisons supplémentaires.

L’avantage #1, c’est que tu éviterais d’être pénalisé jusqu’en 2025 !

Et Willis n’en parle pas, mais avec une nouvelle convention collective qui pourrait être signée d’ici 2020, peut-être qu’on permettra aux équipes de racheter un ou deux contrats sans pénalités sur la masse salariale comme ça avait été le cas en 2013?

Et surtout… si jamais la LNH devait être en lock-out en 2020-21, la pire année du contrat d’Alzner s’effacerait toute seule.

Bref, la signature de Karl Alzner a été une grave erreur et la réparer dans quelques semaines en serait probablement une autre. Il serait plus judicieux d’encore une fois prêter Karl Alzner au Rocket et d’attendre encore un peu…

Et qui sait? Il se mettra peut-être à jouer de l’excellent hockey?

En rafale

– Félix Bibeau pourrait-il devenir un membre du Canadien cet été?

– Ivan Barbashev devra s’expliquer avec le département de la sécurité des joueurs. Il n’avait pas été puni sur le geste hier soir.

– Les Alouettes ont fait match nul (20-20) hier soir au Stade Molson (devant plus de 13 000 spectateurs). L’équipe semble avoir trouvé ses deux quarts-arrière pour débuter la saison…

– L’Impact accomplit présentement quelque chose d’exceptionnel! Surtout que Novillo, Camacho et Cabrera font partie des gros salariés et qu’ils ne jouent pas beaucoup lorsque tout le monde est en santé…

– Nadal en finale!

PLUS DE NOUVELLES