Il est temps de placer Cole Caufield, Nick Suzuki et Tyler Toffoli ensemble

Quatre buts en trois matchs. Le Canadien n’est pas reconnu comme une machine offensive, mais il y a quand même des limites à ne pas marquer.

Le Canadien doit donc changer sa formule pour rester en vie, pour attirer des cotes d’écoute, etc. Cela passe notamment par sa défensive, mais aussi – surtout – par son attaque, dont c’est le rôle.

Hier, Dominique Ducharme a tenté de répartir ses forces sur ses différents trios, mais ça n’a pas été exceptionnel. L’offensive générée par son club n’a pas été suffisante pour gagner.

Et comme il faut trouver un moyen d’aider Carey Price avec un brin de support offensif, le CH doit brasser ses cartes.

Parfois, on reproche trop aux joueurs de s’éloigner de la base. Pour avoir du succès, il faut « faire les petites choses » correctement.

Est-ce que cela peut s’appliquer aussi à un entraîneur?

Le trio de Phillip Danault a été séparé. Pourquoi? Pour punir Tomas Tatar? Pour former une ligne défensive avec Danault au centre?

Qu’importe la raison, ça n’a pas été un succès. L’attaque n’était pas au rendez-vous et Danault n’a pas été à la hauteur non plus.

Celui qui n’est pas incroyable non plus, c’est Tyler Toffoli. Il ne semble pas être à 100 %, mais il n’apporte rien sur la glace. Il faut dire qu’il a récemment été jumelé à KK, qui n’excelle pas avec des gars qui ne jouent pas nord-sud.

Pourquoi ne pas réunir Toffoli et Nick Suzuki, donc?

On parle ici d’un duo qui a fait ses preuves puisque Suzuki arrive à bien trouver le marqueur.

Tony Marinaro, tel que dit sur les ondes de son podcast, veut voir ce duo être jumelé à Cole Caufield.

Je n’ai pas le choix d’être d’accord puisque cela aurait été mon deuxième trio dès le premier match des séries.

Tony me rejoint aussi sur la composition de son premier trio. Pourquoi séparer l’efficace 90-24-11?

La chimie entre Suzuki et les deux ailiers est bonne. Avoir les deux meilleurs marqueurs ensemble avec un centre comme le #14 sur la glace augmenterait les chances du CH de, t’sais comme on dit… marquer.

Reste à voir les décisions qui seront prises avant le match puisque quelques joueurs (Jake Evans, Eric Staal et Artturi Lehkonen) sont des game time décisions.

En rafale

– Dossier à suivre.

– Un match crucial, vous dites?

– Brendan Gallagher doit se lever. [91.9 Sports]

– Wayne Gretzky quitte les Oilers.

– Ça brasse à Rouyn-Noranda.

PLUS DE NOUVELLES