Geoff Molson n’a pas l’intention de céder sa place à court terme

Geoff Molson s’est entretenu avec les médias montréalais ce matin. Il n’a pas l’habitude de le faire de façon régulière et c’est pourquoi elle a autant été suivie par les partisans des Canadiens.

Voici les points importants à retenir de cet entretien.

– Le président du Canadien a indiqué qu’il n’avait ni l’intention d’embaucher un président aux opérations hockey ni de laisser sa place à quelqu’un d’autre tel que rapporté par plusieurs médias la semaine dernière (notamment Réjean Tremblay, avec Vincent Damphousse). Molson va demeurer en poste et sa confiance envers Marc Bergevin est encore énorme.

– Il a aussi indiqué que peu d’équipes avaient un président hockey et que les raisons étaient nombreuses de ne pas en avoir un. Molson a répété que Marc Bergevin était l’un des DG les plus respectés de la LNH et qu’il allait continuer de se rapporter directement à lui. Il a aussi rappelé que Marc Bergevin était déjà entouré de bonnes personnes compétentes.

Bref, Marc Bergevin joue déjà le rôle de président des opérations hockey si on lit entre les lignes… et Geoff Molson croit en ses compétences pour continuer d’être le président de l’organisation. Il a répété que son rôle comme chef de la direction le motivait toujours au plus haut point.

(Crédit: Capture d’écran YouTube)

Le Complexe Bell sera en mesure d’ouvrir lundi prochain (phase 2). Pour l’instant, seulement trois joueurs de l’équipe sont en ville (Hudon, Drouin et Byron). Les joueurs qui ne sont pas à Montréal ne sont pas pressés de revenir en ville en raison des nombreux cas de Covid-19 et de la quarantaine obligatoire. Rappelons aussi que la frontière canadienne est encore fermée pour les ressortissants étrangers.

On ne sait toujours pas si des joueurs appartenant à d’autres formations utiliseront les installations du CH la semaine prochaine.

– Molson a réitéré qu’il avait confiance aux vétérans et aux jeunes de l’équipe. Il a aussi indiqué toujours croire au reset entamé en 2018.

– Le propriétaire de l’équipe a confié qu’il allait tout faire pour rendre le Centre Bell sécuritaire afin d’être prêt à tous les scénarios, dont celui de pouvoir y présenter des rencontres avant la fin de l’année 2020.

– Geoff Molson a aussi indiqué qu’il n’était pas satisfait de la saison 2019-20 – surtout des deux séries de huit défaites consécutives – et qu’il l’avait fait savoir à Marc Bergevin. Il aura de plus grandes attentes encore la saison prochaine.

– Molson a aussi parlé de façon très émotive des nombreux employés mis à pied et des belles actions posées par son organisation depuis le début de la pandémie. Il croit aussi beaucoup au retour du hockey cet été. Il aimerait voir le gouvernement canadien accepter de lever l’obligation de quarantaine si les joueurs sont testés tous les jours.

– Il a aussi répété que la possibilité de voir son équipe participer à ce tournoi à 24 équipes l’excite. Il a pris l’exemple du printemps Halak afin de rappeler qu’une fois en séries, tout peut arriver. On a souvent entendu Marc Bergevin la dire, celle-là.

Rappelons que Geoff Molson a acheté le Canadien en juin 2010 et qu’il est président et chef de la direction depuis 2011.

En rafale

– Les Maple Leafs, même s’ils sont eux aussi situés au Canada, sont en avance sur le Canadien.

– Tomas Tatar s’entraîne de façon originale en Slovaquie.

– Quelle triste nouvelle pour cet ancien défenseur de la LNH et sa famille.

– Il a toutefois l’habitude des situations particulières.

– Triste. Marian Stastny voudrait juste un peu de paix avant de mourir.

– Une deuxième opération au genou et un retour au jeu pas avant 2021 pour Roger Federer.

PLUS DE NOUVELLES