Geoff Molson accepte que son Canadien soit médiocre

C’est triste, mais nous devons encore parler du Canadien de Montréal. Oui, encore. Cette équipe qui attire de moins en moins de gens dans son Temple, surtout la jeunesse d’aujourd’hui, qui ne tarde pas à se tourner vers autre chose si elle n’est pas pleinement satisfaite. Pas de niaisage, pas le temps d’attendre après quelque chose qui semble aussi loin. Bref, que pense Geoff Molson de la situation actuelle de son équipe, son bébé, sa business? Réjean Tremblay avance que Molson ne semble avoir aucune exigence pour ses hommes de hockey…

Et le Parrain touche dans le mille!

« Si les fans étaient pris au sérieux et n’étaient pas quantité acquise, Geoff Molson serait moins souriant et plus exigeant. » – Tremblay

Boom. Molson continue de croire au plan actuel que lui a vendu Marc Bergevin au préalable et c’est de cette façon qu’il entrevoit le futur. Pendant ce temps, des organisations, comme les Golden Knights, par exemple, remercient un Gerard Gallant… pour rien, selon les joueurs. Selon la direction, Gallant était en train de l’échapper. À Montréal, on poursuit notre route cahoteuse avec tous les mêmes éléments derrière le banc et dans les bureaux, malgré pas une, mais deux séquences atroces de huit revers consécutives. Ça, c’est l’échapper!

Au New Jersey, on a même renvoyé Ray Shero à grands coups de pieds au derrière. Bye-bye, tu n’as pas été en mesure de réaliser un boulot convenable malgré tes bons ainsi que tes mauvais coups. Alors que chez le Canadien, tout le monde fait ce qu’il doit faire…

« Geoff sourit, Claude fait de son mieux avec les éléments qu’on lui donne et Marc fait ce qu’il fait de mieux, se pousser, et tout va bien madame la marquise. » – Tremblay

Comme le Parrain la dit dans son excellente rubrique, lorsqu’une compagnie connaît des difficultés, le propriétaire n’hésite pas à enlever son sourire et passer à l’action. Il passe le balai, il fait bouger les choses pour que le tout se redresse. Dans le cas de Molson, que je respecte, il accepte (et j’appuie Tremblay sur celle-là) que son Canadien soit médiocre.

Il est temps que ça bouge et ça doit partir d’en haut de la pyramide.

En rafale

– Pierre McGuire ne signerait pas Ilya Kovalchuk deux ans ou plus. [TSN]

– Un joueur transformé, mais qui n’a toujours pas sa place dans la LNH (encore).

– Du beau leadership, ça.

– Est-ce que Chris Kreider pourrait rejoindre les Bruins de Boston?

– Ça, c’est tellement vrai.

– À quand pour la ville de Montréal?

PLUS DE NOUVELLES