Espérer que le Canadien progressera encore en 2019-20 défie la logique statistique

Ze tournoi de golf is over. Et le camp des recrues se complétera cet après-midi avec un match face aux meilleurs joueurs universitaires de McGill, Concordia et l’UQTR (13h00 à Brossard). On approche tranquillement du premier match régulier…

Hâte de voir quels jeunes seront aussi invités à participer au vrai camp d’entraînement qui s’ouvrira jeudi.

On peut résumer la journée d’hier ainsi : Tout le monde (chez le Canadien) a confiance en cette équipe jeune, rapide… et pratiquement identique à l’an dernier.

Par contre, Martin Leclerc a lancé une excellente statistique qui prouve que faire les séries ne sera pas facile pour le Canadien en 2019-20.

La saison dernière, les Habs ont raté les séries par seulement trois petits points. Par contre, 50 % des joueurs de l’équipe ont connu leur meilleure saison offensive. Bref, un joueur sur deux a connu LA saison de sa carrière en 2018-19.

À travers la LNH, c’est plutôt 20 % des joueurs qui ont connu l’an dernier leur meilleure campagne dans le circuit Bettman (sur le plan offensif).

Statistiquement parlant, ce 50 % tendra à redevenir un 20 % la saison prochaine. Ou peut-être un 25 ou 30 %, puisque le Canadien forme une équipe jeune et que les jeunes ont davantage de chances de progresser (et connaître leur meilleure campagne) que les vétérans.

Mais il serait très étonnant de voir la moitié des joueurs du CH connaître à nouveau leur meilleure saison en 2019-20.

Or, Marc Bergevin, Geoff Molson et Claude Julien ont souvent répété hier qu’ils misaient sur une constante progression.

Y parvenir défierait la logique. Mais bon… les Blues de St-Louis l’ont défié la logique en 2018-19, eux. Ça se peut… mais c’est peu probable.

Pour faire les séries en 2020, le Canadien devra faire mieux que l’an dernier. Il devra être meilleur en défensive (Shea Weber en santé dès le jour 1 aidera), il devra marquer plus de buts en power play (les mêmes joueurs formeront ces unités) et son gardien #2 devra faire un meilleur boulot qu’Antti Niemi (ça, ce sera relativement facile).

Ça fait tout de même beaucoup de si, vous ne trouvez pas?

Et on n’a pas encore ajouté le plus gros si de cette équation : il faudra que les joueurs importants de l’équipe demeurent en santé.

Andrew Shaw a quitté. Jordie Benn et Nicolas Deslauriers aussi. Et Ben Chiarot s’est ajouté.

Nick Cousins, Riley Barber et Phil Varone ne doivent pas, eux, faire partie de l’équation. Parce que tu es dans la « merde » si tu dois compter sur eux…

Le CH misera sur l’expérience acquise la saison dernière, l’attitude, la chance, la santé et la constance. Un pari qui ne me donne pas le goût d’investir une grosse somme d’argent, soyons francs…

Mais que je surveillerai tout de même de très près au cours des prochains mois. Go Habs Go… mais pas trop fort, OK?

En rafale

– Jake Gardiner a effectivement refusé un meilleur salaire annuel et a préféré la Caroline.

– J’ai (beaucoup) ri.

– Le jeune a du talent. Beaucoup de talent!

– Mathieu Betts jouera dès le jour 1 avec les Eskimos (et il espère remporter la Coupe Grey dès sa première saison dans la LCF).

PLUS DE NOUVELLES