Équipe Canada junior : André Tourigny promet plusieurs invitations pour la LHJMQ

C’est aujourd’hui que seront dévoilés les joueurs qui seront invités au camp d’entraînement d’Équipe Canada junior. Pas besoin de vous dire qu’on parle donc d’une journée très importante pour le programme.

Après tout, les invitations cette saison auront une saveur différente. Parce que la majorité des gars n’ont pas joué encore (sauf les joueurs qui ont joué dans la LHJMQ), plusieurs joueurs supplémentaires auront des invitations afin de tenir un camp plus long. Ainsi, le processus d’évaluation sera plus efficace.

Parlons-en des gars de la Q, justement. L’éternelle question des joueurs d’ici (et des joueurs qui évoluent dans la LHJMQ en général) est toujours un dossier sensible. Au Québec, il est important de voir les joueurs d’ici être représentés dignement au sein du programme canadien.

Et cette année, c’est un Québécois qui est à la barre du programme. Après quatre éditions comme adjoint, André Tourigny est le pilote du club.

En marge des invitations qui sont sur le point d’être dévoilées, l’entraîneur des 67’s d’Ottawa était de passage à Dave Morissette en direct afin de jaser de la situation.

Ce qu’il faut en retenir? La LHJMQ recevra un bon nombre d’invitations.

Est-ce que ça veut dire que tous les gars feront le club? Absolument pas. Après tout, si 46 gars sont invités, la moitié d’entre eux retourneront à la maison la mine basse et la logique veut qu’il y ait des gars d’ici dans le lot.

Mais le plus important, c’est de noter que celui qui est encore très attaché au Québec note un point important : peu importe ta région natale ou ton gros nom, ça se joue sur la glace. Il a mentionné qu’à Ottawa, il se fout de savoir si un joueur est un deuxième ou un sixième choix au repêchage. Ce qui est important, c’est de savoir comment il joue.

Et là, ce sera la même chose. Tourigny ne veut pas privilégier un joueur qui est un gros nom ou un joueur qui entre par la porte d’en arrière, il veut un joueur qui peut le faire gagner. Que le gars vienne du Québec ou des Maritimes, Tourigny veut l’or.

On peut avoir huit Québécois sur l’équipe ou deux, l’important, c’est de revenir avec la médaille d’or. – Tourigny

Est-ce que les Jakob Pelletier, Nathan Légaré, Hendrix Lapierre, Mavrik Bourque, Dawson Mercer et Justin Barron (les gars nommés par Félix Séguin et les joueurs de la Q les plus susceptibles d’avoir leur place) auront leur chance? Est-ce que Kaiden Guhle, premier choix du club, aura un poste sur le top-6 canadien?

À eux de se démarquer.

En rafale

– En parlant de junior.

– Auston Matthews se place les pieds dans le monde des affaires.

– J’approuve à 100 %.

– Absolument.

– Nice!

PLUS DE NOUVELLES