Énorme «cheap shot» de Rich Clune sur Cole Caufield

Cole Caufield retraite au banc du Rocket de Laval afin d’effectuer un changement alors que l’action est en cours.

En une fraction de secondes, Rich Clune s’est attiré la haine de toute la population montréalaise en s’attaquant directement à Caufield, l’envoyant valser dans la bande sans aucune justification. Un énorme «cheap shot». Il s’agit d’obstruction pure et dure et il empêche un joueur de  rentrer au banc avec un geste absolument inutile et stupide.

Le joueur recrue s’est envolé dans la bande, tout simplement. Il n’a pas été blessé sur la séquence, heureusement.

Brandon Baddock, l’homme fort du Rocket, n’est pas en uniforme. Or, Michael Pezzetta n’a pas hésité une seule seconde pour jeter les gants contre Clune et ainsi défendre son jeune coéquipier recrue.

Et évidemment, Clune a également été puni pour son geste, au-delà du combat.

Voilà pourquoi on ne laisse pas nos espoirs trop longtemps dans la Ligue américaine. Des coups cochons et dangereux, il y en a, et ce n’est que le premier. 

Très classy. Au hockey, il n’y a pas d’amis… Mais il est inacceptable, selon le code d’honneur d’y aller d’un tel geste inutile contre une recrue de 5 pieds 7. S’il y a bien un joueur qui était taillé pour s’attaquer à Caufield, c’était bien Rich Clune, disons-le.

Fait intéressant : Caufield a inscrit plus de points hier soir que Rich Clune… Cette saison, en 20 matchs.

Un petit baume sur le coeur… 

En Rafale

– Logique?

– À suivre.

– Grzelcyk blessé.

 

PLUS DE NOUVELLES