Le talent de Jack Eichel ne suffit pas aux Sabres | Olli Jokinen officialisera sa retraite

La deuxième saison dans la LNH est frustrante pour le deuxième choix de l’encan amateur de 2015, Jack Eichel. Tout d’abord, il a commencé sa saison en retard sur les autres en raison d’une blessure à une jambe, lui a dû prendre son mal en patience pendant 21 rencontres.

Depuis son retour au jeu, le 29 novembre, il produit presque à un rythme d’un point par match (42 points en 45 rencontres). Et pourtant, son équipe va manquer les séries printanières.

Tel que le souligne Greg Wyshynski, le jeune prodige était passablement frustré, avec raison, de la débande des Sabres contre les Penguins. Buffalo, après avoir pris une avance de 3-0 après 20 minutes, s’est écrasé le reste du match pour perdre 4-3.

“We play aggressive in the first, and then sit back and they take it to us in the second and the third. It’s the tale of every game we’ve played in the last few. Nothing changes. We blew another lead,” said Eichel after the game, spitting venomous truth. – Jack Eichel

La grogne est présente dans l’entourage des Sabres. Le gardien partant, Robin Lehner, a un respectable pourcentage d’arrêt de 0,922, mais la défensive est incapable de donner un appui positif aux efforts de l’équipe. Zach Bogosian et Dmitry Kulikov ont tous deux un différentiel horrible de -17, alors que seul Rasmus Ristolainen est capable de contribuer offensivement, lui qui a 39 points, 21 de plus que Cody Franson, deuxième défenseur de l’équipe.

En plus, des 165 buts comptés par les Sabres à ce jour, 11 de ceux-ci ont été l’oeuvre des arrières. #Pourri

Shea Weber, à lui seul, a plus de buts qu’eux!

Déjà, certains commencent à réclamer la tête de Dan Bylsma. Wyshynski, quant à lui, rappelle que le directeur-général Tim Murray aura du pain sur la planche cet été. Il doit se brancher sur le futur d’Evander Kane, lui dont le nom circule dans les rumeurs de transactions depuis belle lurette.

Aussi, il aura une marge de manoeuvre de près de 24 millions $ pour doter son équipe de joueurs capables de compléter le travail des Eichel, Reinhart et compagnie.

S’il ne parvient pas à faire progresser son équipe, Murray pourrait fort bien devoir mettre à jour son curriculum vitae pour dénicher un nouvel emploi.

En rafale

– La retraite sera officielle pour le centre finlandais Olli Jokinen. Malgré une carrière bien remplie de 1231 matchs en saison régulière, il n’aura joué qu’une seule fois en séries éliminatoires, avec les Flames en 2008-2009. (TSHL)

– Qui est le joueur avec le plus gros chèque de paie cette saison, pour chaque équipe de la LNH?

– La tolérance, ce n’est pas une notion bien saisie par tous.

PLUS DE NOUVELLES