Échange de Max Pacioretty : Nick Suzuki n’était pas le joueur visé au départ

La cote de popularité de Trevor Timmins n’est pas extraordinaire à Montréal. Ouvertement critiqué pour ses erreurs depuis son arrivée en poste, nombreux sont les gens à vouloir qu’il quitte ses fonctions afin de laisser sa place à quelqu’un d’autre.

Ceci dit, il a quand même réussi quelques bons coups… mais pas forcément dans des aspects connus.

En tant que maître du repêchage, Timmins observe de nombreux espoirs à longueur d’année. Les jeunes des autres équipes, il les connaît sur le bout de ses doigts pour en avoir fait l’analyse lors des années précédentes.

C’est ce qui fait en sorte que, quand vient le temps de mettre la main sur un espoir d’une autre organisation, il est logique de le voir avoir son mot à dire quant à la venue du jeune dans la métropole.

Et comme le rapporte Louis Jean sur le site de TVA Sports, il a eu son mot à dire dans l’arrivée de Nick Suzuki dans l’organisation.

C’est ce qui fait en sorte que, lors des négociations avec les Golden Knights afin d’envoyer Max Pacioretty au Nevada, le Canadien a demandé à obtenir un joueur (dont l’identité n’a pas été dévoilée par Martin Lapointe lors de l’entrevue avec Louis Jean) en retour de Pacioretty.

Ce joueur est probablement Cody Glass, selon ce qui circule.

Dans le jeu des négociations, les Knights ont donc refusé, offrant Nick Suzuki à la place. C’est là que Timmins a donné son sceau d’approbation, affirmant qu’il serait un bon fit à Montréal.

Et le reste, comme on dit, fait partie de l’histoire.

Ce n’est peut-être pas lui qui a soumis le nom du jeune ontarien, mais il n’en demeure pas moins que c’est lui qui a approuvé sa candidature.

Et on se rappellera qu’à l’époque, il n’était pas le joueur le mieux vu du monde.

Lorsque je le voyais jouer au niveau junior, je n’aimais pas son rythme sur patins. Mais il est tellement fort des jambes, il protège bien la rondelle et il est très intelligent, alors ça compense. – Martin Lapointe

La vitesse, dans le hockey d’aujourd’hui, c’est assez important merci. Il faut lever notre chapeau à Timmins sur celle-là.

En rafale

– Question de se préparer pour ce soir.

https://twitter.com/CanadiensMTL/status/1276592837497204737

– La F1 prend ses distances de Bernie Ecclestone.

Pourquoi? Parce qu’il a tenu des propos imbéciles.

– En parlant d’agissements ridicules.

– Si vous la comprenez, on peut être des amis. Faire une référence à The Office, c’est toujours gagnant.

PLUS DE NOUVELLES