Donald Brashear a presque frappé Mario Tremblay lors d’une pratique

Encore une fois, Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre ont réussi à offrir aux auditeurs de La Poche Bleue un gros show. Pour voir leurs plus récents podcasts, c’est ici.

Cette fois, il y avait notamment Donald Brashear. L’ancien dur à cuire, qui a passé plusieurs années à Montréal au début de sa carrière, s’est ouvert sur sa carrière au cours du show, mais c’est une anecdote concernant sa relation avec Mario Tremblay qui retient l’attention.

On se souvient tous de la fois où Donald Brashear et Mario Tremblay ont eu une grosse chicane lors de l’entraînement. C’était lors d’un entraînement (très) matinal au Colorado au coeur d’une vilaine séquence du CH.

Est-ce que Tremblay se cherchait un bouc émissaire? Est-ce que sa relation avec Brashear avait de l’eau dans le gaz? Qu’importe la raison, une grosse engueulade s’en est suivie.

Un moment donné, je fais une erreur dans l’exercice, et il se met à me crier après comme un malade. Un moment donné, je lui dis que c’était correct. Il me dit que si je n’étais pas content, j’avais seulement à quitter. – Brashear

Et c’est au moment où il a été suspendu de la part de son entraîneur qu’une vilaine idée lui est apparue en tête. Il s’est finalement retenu de le frapper.

Bon call.

À la lumière de l’anecdote de la part du dur à cuire, on se demande presque si Tremblay voulait voir son joueur faire une connerie (pas forcément le frapper) pour en faire un exemple. On ne veut évidemment pas lui mettre des pensées dans la tête, mais ça sonne comme ça un brin, question de pouvoir exploser par la suite.

C’est heureusement derrière les deux hommes aujourd’hui.

En rafale

– Vraiment, Ryan?

– Bien fait.

– Le King reprend son filet.

– Pas faux.

– Contre les Penguins? Donc le CH perdrait? Je suis sous le choc.

PLUS DE NOUVELLES