Dominique Ducharme songe à muter Jake Evans à l’aile

Le Canadien va bien. Très bien même!

Tellement bien qu’il a devancé les Oilers au troisième rang de la division Nord… à seulement 0,1 % des Jets et du deuxième rang.

Avec la COVID-19, j’ai appris à classer via le pourcentage de points obtenus par rencontre et non les points totaux.

(Crédit: NHL.com)

Le Canadien possède quatre matchs en main sur les Jets et les Oilers et disons qu’ils jouent pour .500 durant ces matchs-là, il ne sera qu’à un petit point des Jets (et vraiment pas très loin derrière les Maple Leafs (sommet de la division).

Le Canadien disputera ses prochains matchs face aux Sénateurs, aux Oilers, aux Maple Leafs et aux Jets. L’équipe aura quelques matchs de quatre points à remporter…

Tout est possible chez le CH, qui peut se permettre d’y croire à nouveau. À condition de continuer à jouer comme il le fait depuis deux matchs (et comme il le faisait en janvier). Dominique Ducharme a su corriger certaines lacunes et ça commence à paraître : buts accordés, tirs accordés, power play, trio de Danault, tenue de Carey Price…

Les joueurs ont acheté le plan, le système et la philosophie de Dominique Ducharme. Ils apprécient sa façon de faire et leur niveau d’engagement est élevé. Le coach parvient tranquillement à changer la culture de l’équipe et présentement, tout le monde croit au potentiel de l’équipe. Ils ont retrouvé la foi, genre…

Avouons que la compétition à l’interne, motivée par les retours/arrivées d’Armia, Staal, Toffoli et Chiarot y est pour quelque chose.

Que faire avec Jake Evans?
Avant de voir son DG mettre la main sur Eric Staal, Jake Evans connaissait ses pires moments de la saison. Mais depuis le début de la semaine, Evans prouve toute son utilité. L’arrivée d’Eric Staal le dérange un peu, disons.

Tellement que Dominique Ducharme a avoué qu’il songeait à le faire jouer à l’aile lorsque Eric Staal sera prêt à jouer. Sur la quatrième ligne, on aurait donc deux ailiers droitiers (Perry et Evans) alors que sur la trois, on aurait deux gauchers? Plein de choses devront être éclaircies prochainement.

On se répète, mais il y aura un surplus d’attaquants. Michael Frolik sera le premier à payer, mais d’autres suivront.

Il ne faut plus séparer Danault, Gallagher et Tatar. Danault a retrouvé de sa superbe – huit points en cinq rencontres – et ce trio fonctionne à plein régime.

Drouin, Suzuki, Kotkaniemi, Anderson, Toffoli et Staal devront jouer tous les soirs à mon avis.

Il sera difficile d’asseoir des gars comme Corey Perry plus qu’une fois de temps en temps.

Lehkonen, Byron, Armia et Evans risquent donc de faire la rotation plus souvent qu’autrement pour les deux derniers postes disponibles. Comment Marc Bergevin va-t-il gérer tout ça? Est-ce que le statut de recrue et le contrat d’Evans joueront contre lui? Pourtant…

Faire une rotation n’a vraiment pas fonctionné à la ligne bleue. En voulant plaire à Victor Mete, Marc Bergevin et Claude Julien ont davantage créé de frustration qu’autre chose.

Bergevin et Ducharme devront mettre des gants blancs et bien expliquer/communiquer leurs décisions s’ils souhaitent garder tout le monde motivés dans les prochaines semaines. L’entraîneur recrue du Tricolore devra faire attention de ne pas se mettre une partie du vestiaire à dos.

Bergevin échangera-t-il un attaquant pour alléger (mentalement et de façon comptable) la situation? On le saura d’ici le 12 avril.

Chose certaine, Michael Frolik risque de devoir attendre longtemps avant de disputer un autre match avec la congestion qui s’en vient à l’attaque…

En rafale

– Laisser partir Phillip Danault a tout à coup moins de sens chez le Canadien. À moins qu’Eric Staal soit très utile et qu’il accepte de signer une prolongation de contrat d’un an…

– Jake Evans a de la classe.

– Brandon Davidson de retour dans la Ligue américaine…

PLUS DE NOUVELLES