Deux joueurs tentent de revenir au jeu après un an d’absence

Rater quelques semaines en raison d’une blessure a souvent de grandes conséquences pour un joueur de la LNH.

Rater quelques mois? D’énormes. Bien souvent, le joueur en question n’est jamais capable de reprendre le rythme. Souvenez-vous de Shea Weber la saison dernière.

Alors, imaginez comment une saison complète sans jouer au hockey peut affecter un joueur et son niveau/développement. Surtout si le joueur n’est qu’à quelques mois de la trentaine.

C’est pourtant ce qu’a fait l’attaquant albertain Lance Bouma la saison dernière. Bouma s’est promené entre Chicago (LNH) et Rockford (AHL) en 2017-18 et il a signé un contrat avec le Genève-Servette HC la saison dernière. Il a toutefois dû quitter la Suisse après seulement trois rencontres en raison d’une grave blessure au genou. Il n’a pas rechaussé les patins par la suite.

Cette difficile saison loin de l’Amérique n’a toutefois pas découragé Bouma. Bien au contraire. Ce dernier a signé un contrat d’essai (pro try-out) avec les Kings de Los Angeles.

Bouma a récolté 34 points en 2014-15, chutant ensuite à 7, 7 et 9 points par saison.

Il est clair que si jamais Bouma a une chance de revenir dans la LNH, c’est à Los Angeles qu’elle est la plus grande. Seulement 12 attaquants de calibre LNH (ou un peu inférieur) sont sous contrat chez les Kings. Bouma devra donc se battre avec Nikolai Prokhorkin, Rasmus Kupari, Martin Frk, Jaret Anderson-Dolan, Arthur Kaliyev et Gabriel Vilardi pour l’une des dernières places disponibles. Et aux dernières nouvelles, Vilardi est toujours aux prises avec une blessure au dos.

Il sera intéressant de voir si Bouma convaincra la direction des Kings de lui offrir un véritable contrat d’ici le début de la saison.

Bouma n’est pas le seul à avoir accepté un pro try-out au cours des derniers jours.

À noter que Nikolai Zherdev a signé un nouveau contrat dans la VHL, une ligue inférieure à la KHL. Zherdev n’a pas disputé un seul match la saison dernière et il n’a joué que 20 matchs la saison précédente. #AnnéeSabbatique

Bref, il est possible de revenir à la compétition après une année complète en dehors de la compétition… mais ça risque d’être compliqué! Très compliqué!

En rafale

– Les joueurs commencent à rentrer à Montréal!

– Pour les fans du Rocket :

– Mets-en!

PLUS DE NOUVELLES