Deux espoirs devraient percer l’alignement du Canadien la saison prochaine

Lâchons les rumeurs et spéculons plutôt des espoirs du Canadien de Montréal qui pourraient se tailler un poste dès l’ouverture du prochain camp d’entraînement en vue de la campagne 2020-21. Avant de nommer les deux seuls candidats qui devraient le faire, prenez une seconde pour y réfléchir. Facile, hein? Il s’agit de Cole Caufield et Alexander Romanov. Depuis que leur campagne respective s’est amorcée, on n’entend rien de négatif à leur sujet. C’est vrai que Caufield n’a pas connu un grand Championnat mondial des moins de 20 ans, mais après? Caufield doit jouer des minutes de qualité pour bien calibrer son compas, sinon, ça ne fonctionne pas.

Cette année, Caufield impressionne par sa maturité, son sens du jeu et sa façon déconcertante de se détacher de ses adversaires afin de s’ouvrir pour un coéquipier. C’est simple, comme l’indique son entraîneur Tony Granato, chaque fois qu’il lance, on dirait qu’il va marquer. Caufield dit apprécier cette facette du jeu, celle de marquer, plus que les autres, ce qui fait en sorte qu’il en score autant. Le kid a atteint de hauts standards comme freshman dans la NCAA, ce qui marque en quelque sorte l’imaginaire.

Regardez à quel point son tir est foudroyant.

Pour ce qui est de Romanov, tous ceux qui l’ont analysé lors du dernier Championnat tiennent le même discours à son sujet, dont André Tourigny. Romanov est très efficace, il est difficile à affronter, il est très fluide sur patin, il prend les bonnes décisions… Bref, il a été encore très dominant chez les moins de 20 ans et il est temps pour lui de passer à l’autre étape, la Ligue nationale de hockey.

Beaucoup de rumeurs circulent au sujet du Canadien de Montréal. On aimerait tous être en poste pour gérer la situation, mais le patron, c’est Marc Bergevin. Avec les potentiels arrivés de Caufield et Romanov, on peut comprendre qu’il croit que 2020-21 sera LA saison du Canadien. Celle qu’on attend depuis la dernière fois où le Canadien a participé aux séries éliminatoires.

Bref, ceux qui croient que Caufield devrait jouer une autre année dans la NCAA, dites-vous que ce serait fort surprenant.

En rafale

– Voici les statistiques détaillées d’Ilya Kovalchuk depuis qu’il a rejoint le Canadien.

– Êtes-vous d’accord avec Nick Suzuki?

– La magie hors-glace de P.K. Subban.

– Patrik Laine aurait dû se garder une petite gêne.

– Les Raptors de Toronto sont l’équipe du Canada depuis deux ans. Du moins, la meilleure équipe professionnelle à jouer au Canada.

PLUS DE NOUVELLES