Des offres du Canadien à Wayne Simmonds et Mattias Janmark

Marc Bergevin n’aura pas les mains totalement libres ce midi, lorsque le marché des joueurs autonomes s’ouvrira. Suite à la signature de Josh Anderson (7 ans / 5,5 millions $ par saison), le CH se retrouve avec une marge de manœuvre de 5,37 millions $ sous le plafond salarial… mais encore un/deux défenseurs et deux/trois attaquants à ajouter dans le calcul.

Bref, Marc Bergevin peut présentement – à moins de procéder à une transaction – se permettre de dépenser environ 1 à 2 millions $ sur deux ou trois joueurs (chacun) qui ne sont pas dans l’organisation encore.

Le nom de Wayne Simmonds a été lié au Canadien en début de semaine. Marc Bergevin risque fort de lui déposer une offre… beaucoup moins lucrative que son salaire en 2019-20 (5 millions $). Les Maple Leafs seront aussi dans la (petite) course à Wayne Simmonds.


Craig Smith pourrait s’avérer être un plan C ou D pour Marc Bergevin. Toutefois, il améliorerait d’un coup le bottom six montréalais s’il choisissait Montréal.

Frédérik Gauthier pourrait venir grossir et stabiliser la quatrième ligne de l’organisation.

On raconte que Nick Cousins pourrait revenir à Montréal. Sincèrement, Cousins faisait bien dans son rôle de profondeur… et c’est exactement ce que cherchera Marc Bergevin au cours des prochaines heures (de la profondeur).

Cousins affichait d’excellentes statistiques avancées et il donnait toujours son effort maximum.

On a vite oublié la possibilité de ramener Ilya Kovalchuk à Montréal. Ses récentes séries estivales et la COVID-19 sont venues refroidir cette option-là.

Et voilà que ce matin, David Pagnotta (The 4th Period) nous apprend que le Canadien serait l’une des quatre équipes à avoir comme plan de parler à l’agent de Mattias Janmark aujourd’hui.

Qui est Mattias Janmark? Il est un joueur de centre gaucher de 6’1 et 195 livres originaire de la Suède. Il a 27 ans et il a été repêché en troisième ronde par les Red Wings en 2013, avant de prendre la route de Dallas l’année suivante. Il n’a jamais joué pour une autre formation dans la LNH.

En 2019-20, Janmark a récolté 21 points en 62 rencontres, en plus d’ajouter 8 autres points en 26 rencontres éliminatoires. Il gagnait 2,3 millions $ la saison dernière.

Il a tous les atouts nécessaires pour piloter le quatrième trio montréalais… sauf la latéralité de son bâton. Il est gaucher, comme tous les autres joueurs de centre de l’organisation sauf Jake Evans.

C’est pourquoi on continue de penser dans les coulisses de l’équipe que Nate Thompson pourrait (encore) être une option à Montréal. Vous pouvez être certains que si Marc Bergevin avait su que son équipe allait participer aux séries en 2020, il n’aurait pas échanger Uncle Nate.

Le CH tentera assurément d’ajouter un ou deux attaquants et un défenseur droitier aujourd’hui. Mais contrairement à ce que voudraient certains d’entre-nous, il faut davantage s’attendre à des moves de profondeur qu’autre chose.

Dans ce contexte, Marc Bergevin peut se permettre d’être patient. La situation actuelle (plafond salarial en baisse et incertitude liée à la pandémie) pourrait offrir de belles solutions pas trop dispendieuses à l’équipe dans les prochaines semaines. Pas nécessairement à midi aujourd’hui!

En rafale

– Frédérik Gauthier, Zach Bogosian… et une prolongation de contrat pour Brendan Gallagher?

– Le contrat de Paul Byron menotte un peu Marc Bergevin.

– Officialisation de la transaction.

– Il y aura donc un gala de boxe à Shawinigan ce weekend.

– Où Tom Brady avait-il la tête?

– La LHJMQ doit tout simplement arrêter ses activités selon Martin Leclerc.

PLUS DE NOUVELLES