David Perron pourrait (encore) quitter St-Louis vers une ville d’expansion

Le jour de la marmotte.

Vous connaissez cette expression?

Eh bien, David Perron pourrait avoir l’impression de le vivre en 2021.

En juin 2017, l’attaquant québécois venait de disputer la première de ses deux années de contrat avec les Blues (avec qui il était revenu après avoir passé trois ans à Edmonton, Pittsburgh et Anaheim).

Il n’a pas été protégé en vue du repêchage d’expansion de Vegas… et il a été choisi par les Golden Knights.

Il a disputé une campagne à Vegas, avant de toucher son autonomie complète et de revenir à St-Louis (pour un troisième séjour).

Fait divers intéressant : Perron a signé cinq contrats depuis son arrivée dans la LNH et il les a tous signés avec les Blues. Il a pourtant porté les couleurs de cinq formations.

Selon ce que rapporte Jeremy Rutherford, reporter attitré à la couverture des Blues pour The Athletic, David Perron devrait encore une fois laissé non-protégé lors du prochain repêchage d’expansion (cette fois pour Seattle). Ce repêchage devrait avoir lieu dans les jours qui suivront le sacre d’un champion de la Coupe Stanley en 2021.

Le jour de la marmotte pour David Perron?
(Crédit: YouTube.com)

Rendu là, Perron aura 33 ans et encore une année de contrat en poche (salaire de 3,41 millions $ et cap hit de 4 millions $).

Il vient de connaître une saison de 60 points en 71 rencontres et s’il poursuit sur sa lancée, il pourrait être un ajout intéressant pour Seattle (ne serait-ce que pour une saison). Quoi que si un plus jeune joueur de qualité est disponible à St-Louis, Ron Francis pourrait lever la main sur Perron.

Selon Rutherford, voici les joueurs qui seront protégés par les Blues : Vladimir Tarasenko, Ryan O’Reilly, Jaden Schwartz, Brayden Schenn, Robert Thomas, Jordan Kyrou, Oskar Sundqvist, Alex Pietrangelo, Colton Parayko,  Vince Dunn et Jordan Binnington.

Justin Faulk serait donc laissé sans protection, à moins bien sûr que Pietrangelo décide de signer avec une autre équipe durant l’entre-saison. Le sort de Perron pourrait être lié à celui de Faulk après tout.

Seattle aura une bonne équipe lors de sa première saison et sincèrement, l’organisation et ses partisans pourront à quelque part dire merci à la COVID-19 (et ses conséquences).

Est-ce que Perron en fera partie?

En rafale

– Qui est ce nouveau joueur québécois du Rocket?

Rappel : le tournoi débutera ce soir et l’Impact disputera son premier match demain, lui.

– Il n’y a pas que dans la bulle de la MLS où les repas servis durant les premières heures sont critiqués. La NBA et la WNBA n’y échappent pas.

– Le monde de la boxe au Québec exige (avec raison) des explications. L’avenir de la boxe québécoise est tout simplement en jeu selon certains.

– Est-ce la fin du Tomohawk Chop à Atlanta?

PLUS DE NOUVELLES